1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les grands titres de la presse allemande

En Une des principaux quotidiens : la cérémonie de la flamme assallie et les élections au Pakistan et à Taïwan.

A policeman, center, detains a protester holding a banner next to Liu Qi, right, president of the Beijing organizing committee, at the beginning of the flame-lighting ceremony for the Beijing 2008 games in ancient Olympia, Greece, on Monday March 24, 2008. The flame for the Aug. 8-24 Beijing Olympics has been lit using the sun's rays at a ceremony in Ancient Olympia. (AP Photo/Petros Giannakouris)

Un manifestant à la cérémonie d'allumage de la flamme olympique en Grèce


Comme la plupart des grands quotidiens, die Welt illustre sa Une avec la cérémonie de la flamme qui a eu lieu hier sur le site antique d'Olympie, en Grèce. En dessous, une autre photographie : celle d'un membre de Reporters sans Frontières venu perturber le discours du responsable chinois du Comité d'organisation des Jeux, pour protester contre la répression de la Chine au Tibet. « La Chine est une dictature moderne », écrit le quotidien. Une petite province, un soulèvement religieux et culturel qui aspire à la reconnaissance et la légitimité, et tout de suite on sort les chars blindés et on prononce une formule martiale : « lutter à la vie, à la mort ».
Les manifestants ont certes réclamé un boycott des Jeux Olympiques à Pékin, commente la Tageszeitung, mais cette action montre par la même occasion qu'il est bon de ne pas bouder l'évènement. Nombre d'autres organisations non gouvernementales, explique le journal berlinois, travaillent depuis des années à utiliser le déroulement des JO en Chine pour attirer l'attention sur les disfonctionenments de l'Empire du milieu. Les Grecs de l'Antiquité voyaient déjà dans les Jeux, non seulement un grand évènement sportif, mais aussi un « signe de paix et de lien entre les peuples ». C'est également ce que signifie la flamme olympique. Il est regrettable, de l'avis du quotidien, que ce symbole soit devenu un simple show. Une dimension politique enfin rétablie avec Pékin comme lieu d'organisation des Jeux.

a nominee for prime minister from slain Benazir Bhutto's party, talks to media upon his arrival at Parliament House in Islamabad, Pakistan on Monday, March 24, 2008. Pakistan's parliament was set to elect Gilani as the nation's new prime minister. (AP Photo/Anjum Naveed)

Yousaf Raza Gilani

La Süddeutsche Zeitung s'intéresse à la situation politique au Pakistan, où un nouveau Premier ministre, Yousaf Raza Gilani, a été élu hier. Malgré les promesses de coopération du président Pervez Musharraf, l'élection du membre du Parti du peuple pakistanais ne sonne pas le début d'une réconciliation, selon le quotidien munichois. Elle annonce, au contraire, de violentes altercations dans la politique intérieure du pays. La seule chance pour Pervez Musharraf dans ce conflit : que ses adversaires se renversent les uns les autres avant de le renverser lui.

Taiwan's president-elect Ma Ying-jeou of opposition Nationalist Party smiles during a press conference a day after the presidential election in Taipei, Taiwan Sunday, March 23, 2008. Ma said Sunday he had no immediate plans to visit China and would work to fulfill his campaign pledge to improve relations with the communist neighbor, starting direct flights, allowing more Chinese tourists to visit and helping the island's financial industry go to the mainland. (AP Photo/Vincent Yu)

Ma Ying-jeou, nouveau président taïwanais

La Frankfurter Allgemeine Zeitung revient pour sa part sur les élections présidentielles à Taiwan. Des élections qui rappellent celles d'il y a trois mois en Corée du Sud, selon le journal. Dans les deux pays la majorité des électeurs a fait confiance aux forces sous le règne desquelles la croissance économique a commencé. Mais est-ce que le gouvernement du Kuomintang peut répondre à leurs attentes ? Cela reste incertain.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !