1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les grands titres de la presse allemande

Au sommaire des quotidiens allemands, la collaboration SPD / extrême gauche, les grèves et la crise en Amérique latine.

Die Vorsitzende der hessischen SPD Andrea Ypsilanti spricht am Dienstag, 4. Maerz 2008, auf einer Pressekonferenz im Landtag in Wiesbaden nach einer Fraktionssitzung. Die SPD beraet ueber die weitere Vorgehensweise bei der Regierungsbildung. (AP Photo/Bernd Kammerer) --- Leader of Social Democrats of German federal state Hesse Andrea Ypsilanti is seen during a press conference after a party faction meeting in Wiesbaden, central Germany, Tuesday, March 4, 2008. (AP Photo//Bernd Kammerer)

Andrea Ypsilanti, chef du parti social démocrate de Hesse


"Vous ne manquez pas de courage, madame Ypsilanti" titre die Tageszeitung en faisant référence à l'intention de la chef du parti social démocrate de Hesse de collaborer avec l'extrême gauche. "C'est une décision courageuse, conséquente et ... très risquée " ajoute le journal berlinois. Une décision qui permettrait cependant au SPD et aux Verts de diriger la Hesse. Depuis les élections en janvier dernier, aucun gouvernement n'a pu encore être formé dans cette région de l'est de l'Allemagne. Que ce soit le SPD le parti social démocrate ou la CDU, le parti chrétien démocrate, aucun des deux grands partis n'a réussi à obtenir suffisamment de voix pour former une majorité.
SPD-Spitzenkandidatin Andrea Ypsilanti jubelt am Sonntag, 27. Januar 2008, im Landtag in Wiesbaden. In Hessen und Niedersachen wurden am Sonntag neue Landtage gewaehlt. (AP Photo/Frank Augstein)

Andrea Ypsilanti, le soir des élections régionales en janvier dernier

Pour die Welt, "l'écluse est ouverte" : Andrea Ypsilanti n'a tout simplement pas tenu ses promesses électorales : elle s'était engagée à ne travailler sous aucun prétexte avec die Linke. Selon le quotidien, "c'est la crédibilité de l'ensemble du SPD qui va en souffrir". La Frankfurter Rundschau, en revanche, conseille "aux donneurs de leçons de se taire: tenter cette nouvelle alliance à l'ouest n'est pas un crime. Il se pourrait juste que l'idée vienne trop tôt et se révèle donc être une lourde faute"

Eine Anzeigetafel zeigt am Mittwoch, 5. Maerz 2008, auf dem Flughafen in Hannover die Abflugzeiten an. Mit massiven Warnstreiks auch an Flughaefen wollte die Gewerkschaft ver.di am Mittwoch den Druck auf die oeffentlichen Arbeitgeber erhoehen. (AP Photo/Kai-Uwe Knoth) ---A display board informs about departure times during a warning strike at the airport in Hanover, northern Germany, on Wednesday, March 5, 2008. Public service employees walked off their jobs Wednesday in an effort to win higher pay, while train drivers threatened new walkouts in a separate dispute. (AP Photo/Kai-Uwe Knoth)

Aéroport de Hannovre


La Süddeutsche Zeitung se concentre sur la vague de grèves qui s'apprête à déferler sur l'Allemagne. Aéroports, trains, transports en commun, c'est tout le pays qui risque d'être paralysé dans les jours à venir si les négociations sur les augmentations de salaire échouent. Le principal syndicat des conducteurs de train, le GDL, brandit même la menace d'une grève illimitée et ce malgré la récente augmentation salariale que lui avait octroyée la Deutsche Bahn, l'entreprise publique des chemins de fer allemands. Pour la Frankfurter Allgmeine Zeitung, "il était pourtant clair que le GDL n'allait pas s'en satisfaire". Selon le quotidien de Francfort, "le syndicat cherche avant tout à conserver son autonomie dans le rapport de force qui l'oppose à la direction".

A truck carries armored vehicles to Fort Mara, a miliary base in the outskirts of western Maracaibo, Venezuela, Monday, March 3, 2008. .Venezuela's President Hugo Chavez said Sunday he was ordering tanks and thousands of troops sent to Venezuela's border with Colombia, accusing his neighbor of pushing South America to the brink of war after Colombian troops killed early Saturday a top commander of the Revolutionary Armed Forces of Colombia, FARC, in a raid at a rebel camp just inside Ecuadorean territory (AP Photo/Reinaldo D'Santiago)

Manoeuvres militaires à la frontière entre la Colombie et le Venezuela


C'est encore une crise mais d'une autre nature qui préoccupe la Süddeutsche Zeitung. "Jeux de guerre aux pieds des Andes" titre le journal. La tension monte entre la Colombie, l'Equateur et le Vénézuela depuis que l'armée colombienne a mené une opération contre la guérilla des FARC en territoire équatorien. Après avoir rompu leurs relations diplomatiques avec la Colombie, l'Equateur et le Vénézuela ont envoyé des troupes à la frontière. Pour le quotidien de Munich, "il est urgent de freiner l'escalade en particulier entre le président Uribe et Hugo Chavez, la tête brûlée du Vénézuela. Un conflit armé serait une catastrophe, y-compris pour les centaines d'otages retenus par les FARC" conclut le journal.


default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !