1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les grands titres de la presse allemande

En une de tous les grands quotidiens allemands aujourd'hui: la troisième victoire, à Hambourg, du maire conservateur Ole von Beust.

default

Ole von Beust (CDU), vainqueur des élections de Hambourg.

«Hambourg est une ville bourgeoise et s'est comportée comme telle», clame die Welt: avec plus de 40% des voix, Ole von Beust a définitivement réussi à imposer la CDU comme Le parti de la ville hanséatique. Même constat pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui se félicite de la victoire de l'Union chrétienne démocrate à Hambourg, historiquement ancrée à gauche. Le parti social démocrate aurait dû se méfier selon la FAZ: déclarer à la dernière minute qu´il était finalement favorable à une coopération avec die Linke, le parti de la gauche radicale, lui a apparemment coûté des voix. Pour Die Tageszeitung, les résultats de la CDU ressemblent plutôt à «une défaite maquillée en victoire»: le parti conservateur est certes le plus fort mais ne dispose plus de la majorité absolue pour gouverner. Ces élections ont en revanche démontré que die Linke est un parti sur lequel le SPD sera, à l'avenir, obligé de s'ouvrir. La Süddeutsche Zeitung quant à elle, titre sur la possible coalition CDU/ Verts, ces derniers étant arrivés à la troisième place. Pour le quotidien munichois, il faut «risquer de nouvelles alliances, trouver de nouvelles solutions et ranger les vieux ressentiments au placard». Même avis du côté de la Frankfurter Rundschau pour qui une telle union serait une chance pour Hambourg et présenterait de nouvelles options de coalition au niveau fédéral
Ce même journal revient également en Une sur les conséquences du séisme qui a secoué la région de la Sarre ce week-end, dans l'ouest de l'Allemagne et qui a provoqué l'effondrement d'anciennes galeries dans des mines de charbon. «Incroyable qu'il faille attendre un tremblement de terre pour sonner le glas de l'industrie du charbon dans la région», s'indigne le quotidien. L'argument selon lequel plus de 3000 emplois pourraient être perdus en cas de fermeture des mines n'est pas recevable selon la Frankfurter Rundschau: il faut se rendre à l'évidence, les mines ne sont tout simplement plus rentables.


default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !