Les grands maîtres à la sauce Picasso | Europe | DW | 10.10.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Les grands maîtres à la sauce Picasso

A Paris, une exposition exceptionnelle confronte les œuvres de Pablo Picasso à des chefs-d’oeuvre de la peinture classique.

default

A gauche, "Portrait de Lee Miller en Arlesienne" de Picasso, à droite "l'Arlésienne de Vincent Van Gogh

Le peintre espagnol Pablo Picasso a révolutionné la peinture. Depuis le célèbre Guernica réalisé après le bombardement de la ville en 1937, ses tableaux déconstruits représentent la violence de cette époque. Mais quel est son véritable apport ?

A visitor walks past Pablo Picasso's 1969 oil on canvas Mousquetaire a l'epee assis, right, and Edouard Manet's 1866-1867 oil on canvas Matador saluant exhibited at the Grand Palais museum in Paris, Monday, Oct. 6, 2008. The exhibit matches Picasso paintings alongside the original works that may have inspired them. It cost a total of euros4.3 million (US$5.8 million) to cover fees like insurance and transport for works on loan from other museums, making it one of France's most expensive, and ambitious, exhibits ever. Picasso's masters will be on exhibit from Oct. 8, 2008 until Feb. 2, 2009. (AP Photo/Jacques Brinon)

A gauche, le "Matador saluant" de Mannet, à droite, le "mousquetaire à l'épée assis" de Picasso

Pour tenter de répondre à cette question, l’exposition « Picasso et les Maîtres » s’ouvre ce 8 octobre à Paris dans trois lieux différents : Grand Palais, Louvre et musée d’Orsay. Des tableaux de Velasquez, Goya, Manet, Rembrandt, Poussin, Delacroix, Cézanne, Van Gogh sont confrontés à Picasso. Jamais une exposition n’a concentré autant de chefs-d’œuvres. Picasso admirait ces maîtres, les collectionnait, et les copiait à sa façon, en recréant parfois complètement certains tableaux.

Visite avec Muriel Maalouf

L'Espagne n'en a toujours pas fini avec le franquisme. Trente-trois ans après la mort du dictateur Franco, le débat est encore vif dans la péninsule, et certaines blessures encore ouvertes. Il y a un an, le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero votait la loi sur la mémoire historique. Une loi controversée, destinée à prendre en compte les victimes de la guerre civile et du franquisme.

Reportage de Guillaume Bontoux

ARCHIV - Juergen Boos, Direktor der Frankfurter Buchmesse, präsentiert am 10.09.2008 am Rande der Vorschau-Pressekonferenz in Frankfurt am Main das offizielle Messeplakat. Die 60. Frankfurter Buchmesse lädt vom 15. bis 19. Oktober wieder zu einer Reise durch die Weltliteratur ein. In diesem Jahr präsentiert sich die Türkei als Ehrengast mit seinem Motto Faszinierend farbig. Foto: Arne Dedert dpa (zu dpa-Themenpaket Buchmesse vom 06.10.2008) +++(c) dpa - Bildfunk+++

Jürgen Boss, le directeur de la "Buchmesse", présente l'affiche de la 60ème édition de la foire

Egalement dans cette émission : la Foire du livre de Francfort

Du 15 au 19 Octobre se tiendra la 60ème édition de la Foire internationale du livre de Francfort. Il s’agit de la plus importante foire dans ce secteur : Plus de deux tiers des échanges mondiaux de contrats de licences se font à Francfort. La foire met chaque année en valeur le patrimoine culturel et littéraire d’un pays ou une région « invité d’honneur », cette année c’est au tour de la Turquie

Audios et vidéos sur le sujet