1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les grands absents du vote en Côte d'Ivoire

Environ 6 millions électeurs ivoiriens choisissent leur nouveau président. A part le président sortant, il n’y a plus que six candidats en lice. Tous les autres se sont retirés ou n’ont pas eu le droit de se présenter.

Elfenbeinküste Ex-Präsident Laurent Gbagbo mit seiner Frau Simone

Laurent Ggagbo et son épouse Simone, en 2009

Parmi les six adversaires du président sortant, Alassane Ouattara, le principal challenger est Pascal Affi N'Guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI), parti fondé par l’ancien président Laurent Gbagbo.

Laurent Gbagbo attend son procès pour crimes contre l'humanité devant la CPI à La Haye. En 2010, son refus de reconnaître la victoire d'Alassane Ouattara avait plongé le pays dans cinq mois d'un conflit qui s'était soldé par plus de 3.000 morts. L'ombre de Laurent Gbagbo plane toutefois sur la Côte d’Ivoire, en ce jour de vote.

Paul Oussou, vice-président du Groupe d'études et de recherches sur la démocratie et le développement économique et social (GERDDES) Côte d´Ivoire, estime que « l'absence du président Gbagbo affecte énormément non seulement la crédibilité du scrutin, mais aussi l'engouement que les Ivoiriens ont pour cette élection ».

Une partie du FPI boycotte le scrutin, par fidélité à l'ancien président. D'autres Ivoiriens avaient annoncé bien avant le vote qu'ils allaient quitter le pays, par peur de violences.

Henri Konan Bedie, Vorsitzender der PDCI-Partei, Elfenbeinküste

Henri Konan Bedié du PDCI soutient Alassane Ouattara.

"Les plus significatifs du pays sont dans cette course"

Pour Pascal Brou Aka, animateur du débat Gbagbo-Ouattara sur la radio-télévision nationale RTI lors du deuxième tour de l´élection présidentielle de 2010, c'est surtout le parti de Gbagbo qui est en difficulté:

« Monsieur Gbagbo est à La Haye pour les raisons que vous savez, son parti [FPI] est divisé : ceux qui le soutiennent ont décidé de boycotter les élections ; le président du parti a lui aussi ses partisans et il a décidé de se représenter. » Mais le journaliste estime que l’absence de Laurent Gbagbo à la présidentielle ne posera pas problème pour la réconciliation des populations. « Les hommes politiques les plus significatifs du pays sont dans cette course : Monsieur [Pascal] Affi N'Guessan, le président du FPI, et le président de la République sortant, Alassane Ouattara. »

Trois autres candidats, l'ex-ministre des Affaires étrangères Amara Essy, l'ex-président de l'Assemblée nationale Mamadou Koulibaly et l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny se sont retirés de la course pour, selon les termes de M. Essy, "ne pas se rendre complice d'une mascarade électorale".

Alassane Ouattara, Präsident Elfenbeinküste

Le président sortant, Alassane Ouattara, est confiant.

L'enjeu du scrutin: le taux de participation

La Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH) a appelé à un "scrutin apaisé". La FIDH a demandé à l'ensemble des candidats de "s'engager à ne pas recourir à la violence et à privilégier, pour toute contestation, les voies légales et pacifiques".

Selon de nombreux observateurs, le taux d'abstention risque d'être élevé alors qu'au précédent scrutin de 2010, la participation avait frôlé les 80%.

Alassane Ouattara a néanmoins l’air d’être sûr de remporter le scrutin : "Pour le quinquennat à venir", a-t-il annoncé, il renforcera les institutions afin de consolider la paix et le vivre-ensemble. Pendant la journée du vote, Ouattara s'était avancé à dire que le taux de participation était "très bon".

A la mi-journée, Alcide Djédjé, du FPI, a fait savoir "pour l’heure aucun incident signalé sur l’ensemble du territoire national".

Quelques bureaux de vote ont rencontré des difficultés techniques avec les tablettes biométriques qui ont retardé le début des opérations de vote, dans la matinée.

Les bureaux de vote doivent fermer à 17h temps universel, dimanche soir.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !