Les graffitis en Afrique : Un art politique | Elixir | DW | 09.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Elixir

Les graffitis en Afrique : Un art politique

Les graffitis sont utilisés pour communiquer un message politique et social. Ils ont désormais fait leur apparition dans toutes les cités urbaines. Aussi en Afrique, où d'ailleurs chaque année a lieu un festival à Dakar.

Des bombes de peinture aérosol, un mur et un esprit créatif, cela suffit pour réaliser ce qu’on appelle un graffiti. Cette forme d’expression picturale est apparue il y a bien longtemps puisqu’on en retrouve des traces sur les vestiges de la Grèce ou de la Rome antique. La forme actuelle elle est née au début du 20e siècle au Mexique. Aujourd’hui, dans la plupart des pays, faire des graffitis sans autorisation est considéré comme du vandalisme. Mais heureusement de plus en plus de surfaces bétonnées dans les grandes villes sont mises à disposition des graffeurs. Je vous propose de rencontrer l’un d’entre eux au Kenya. Il s’agit d’un artiste qui s’engage particulièrement pour un renouveau politique dans son pays. Avant de parler du Festgraff, ce festival international de graffitis qui regroupe depuis deux ans le gotha des graffeurs africains à Dakar au Sénégal.

Audios et vidéos sur le sujet