1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les experts de l’ONU et le réchauffement climatique

Les auteurs du dernier rapport des Nations Unies estiment qu’il est encore possible d’éviter la catastrophe, en divisant par deux les émissions de dioxyde de carbone d’ici 2050, une diminution qui devrait pouvoir être financée, si les Etats s’y mettent dès maintenant. Un rapport qui intéresse au plus haut point les éditorialistes de la presse allemande,

Bientôt la fin des ampoules traditionnelles?

Bientôt la fin des ampoules traditionnelles?

« On peut encore sauver la Terre », titre avec optimisme la Süddeutsche Zeitung. Pour ce faire, les experts du panel international sur les changements climatiques recommandent de diminuer les émissions de gaz à effet de serre au plus tard en 2020, afin de limiter le réchauffement de la planète à 2°C supplémentaires en moyenne dans un siècle. Cependant, le quotidien munichois note que ces recommandations s’inscrivent en faux par rapport aux comportements actuels puisque ces derniers temps, l’humanité a chaque année augmenté sa production de CO2 par rapport aux années précédentes. La SZ explique que, pour poser les jalons d’un changement radical de comportement tel qu’il est recommandé par les scientifiques, les Etats doivent au plus vite consacrer 1% de leur produit intérieur brut à la lutte contre le réchauffement climatique, soit relativement peu d’argent, finalement. Le journal regrette cependant que le conseil d’experts des Nations Unies n’ait formulé aucune recommandation d’ordre technologique sur la manière d’atteindre ces objectifs, ce qui laisse le champ libre aux partisans du nucléaire d’un côté, et de la biomasse de l’autre, de continuer à prétendre qu’ils détiennent LA solution aux problèmes environnementaux, sans avoir à discuter des inconvénients des méthodes qu’ils préconisent.

Die Welt

revient sur le projet australien d’interdire les ampoules traditionnelles au profit de nouvelles, à basse consommation. Une décision qui ne sert strictement à rien, d’après les spécialistes du climat. Le journal publie par ailleurs une interview avec un chercheur de Potsdam qui espère que dorénavant, les ministres de l’Environnement ne seront plus seuls à se rendre aux sommets internationaux sur le climat mais qu’ils seront accompagnés de leurs homologues de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de l’Economie et des chefs de gouvernement.

La tageszeitung, elle, est entrée manifestement en période de Carême puisque pour elle, il s’agit de « miser sur un régime climatique ». On commence par nous apprendre à voler, puis à conduire, et ensuite, on veut nous empêcher d’utiliser des ampoules électriques, écrit la taz. Et en plus, on nous demande de renoncer à notre chère viande : parce que, plaisante la taz, les amateurs de steaks pêchent côté climat et les bœufs qui pètent ne sont que des salauds peu soucieux de l’environnement. Les auteurs du rapport l’ont bien signifié : un cinquième des gaz à effet de serre provient de l’élevage de bétail. Sont-ils devenus fous ?, continue de gloser le journal, ne devrions-nous pas plutôt craindre les autres dangers : le terrorisme, la crise économique, les séismes ? Mais si, écrit la taz, mais il faut aussi que chacun prenne des mesures au quotidien pour éviter le réchauffement : les Allemands consomment 60 kg de viande par personne en moyenne, chaque année, ce qui produit 750 kg de CO2. Si on prend l’avion de Berlin pour passer ses vacances à Majorque, on est responsable de l’émission de 860 kg de gaz, si on parcourt chaque année 12 000 km avec sa voiture de catégorie moyenne, on émet 2 000 kg de dioxyde de carbone. Plus le chauffage et la consommation de courant électrique. De quoi faire pâlir les défenseurs de l’environnement. Mais rien ne sert de se plaindre, continue la taz, il faut passer à l’action. Inutile, donc, de renoncer chaque semaine au rôti du dimanche, il suffit de se mettre de temps à autre au régime climatique, quand on voyage, par exemple, ou quand on chauffe son appartement.

  • Date 23.02.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2hU
  • Date 23.02.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2hU
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !