1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les Etats-Unis accusent le Rwanda de déstabiliser le Burundi

Alors que des experts indépendants de l'ONU sont attendus à Bujumbura, Washington accuse le Rwanda de déstabiliser le Burundi. Ces accusations témoignent de la détérioration des relations entre ces deux alliés.

Écouter l'audio 03:00

« Les Etats-Unis doivent plutôt nous aider à résorber la crise au Burundi » (Me Armel Niyongere, président de la section burundaise de l'ONG Action contre la torture)

En décembre déjà, Refugee International, une ONG américaine, avait conclu, dans son rapport, que des Burundais étaient recrutés, entraînés et armés dans des camps de réfugiés à Mahama, dans le sud-est du Rwanda. Avec pour objectif de renverser Pierre Nkurunziza. Des accusations réitérées la semaine dernière par un groupe d'experts qui a recueilli des témoignages dans ce camp de réfugiés. Bujumbura a toujours accusé le président rwandais, Paul Kagame, d’inciter ses opposants établis au Rwanda de vouloir le chasser du pouvoir. Mais en décembre 2015, la ministre en charge des réfugiés, Séraphine Mukantabana, a qualifié le rapport de Refugee International de '' pitoyablement pauvre ". Il aurait été établi, selon elle, " dans le seul but de nuire au Rwanda''.

Plus d'explications avec Eric Topona.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !