1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Les enjeux de la production du riz en Afrique

Comment lutter contre la faim et la malnutrition ? La question est tout aussi vaste que cruciale. Pour éradiquer le problème, certains misent sur des aliments de base comme le riz.

Pour lutter contre la malnutrition, certains misent sur une amélioration de la production du riz

Pour lutter contre la malnutrition, certains misent sur une amélioration de la production du riz

Cette année encore, la lutte contre la faim est hélas toujours bien d'actualité. Durant les huit premiers mois de 2013, plus de 2.500 enfants sont morts de malnutrition au Niger. La plupart des victimes sont des nourrissons et des enfants en bas âge. Mais le pays est loin d'être le seul touché par ce fléau. Selon le PAM, le Programme alimentaire mondial, quelque 4 millions de personnes vivant dans des régions rurales de Madagascar sont menacées de famine. Raisons principales évoquées : les pluies trop faibles et une invasion de criquets. La production de mais dans l'île a chuté de 15%, celle du riz de 21%. La journaliste Moki Kindzeka est allée pour nous à la rencontre de ces scientifiques.

Alors comment faire concrètement pour combattre la faim et la malnutrition ? Pour tenter de trouver une solution, des chercheurs de tout le continent se sont réunis du 21 au 24 octobre à Yaoundé au Cameroun. À l'occasion du Troisième congrès du riz en Afrique, ils ont débattu autour de la production de riz en Afrique, un aliment de base qui fait encore trop souvent défaut.

L'interview de la semaine est consacrée au concept de développement transformatif. Selon des experts onusiens, le changement climatique est l'un des facteurs qui explique la famine en Afrique. Mais pour la CEA, la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique, au lieu d'être un frein, le dérèglement climatique pourrait constituer des opportunités pour conduire l'Afrique vers un développement transformatif. Un développement qui garantira à coup sûr la sécurité alimentaire et qui aidera à faire face aux catastrophes. Arba Diallo est le maire de Dori au Burkina Faso. Il est l'un des défenseurs de ce concept. Kossivi Tiassou l'a rencontré à Addis Abeba en marge d'une rencontre sur le développement du continent (CCDA-III).

Pour ecouter ou télécharger l'émission, prière de cliquer sur l'image.

Écouter l'audio 12:33

Le riz au centre de la lutte contre la faim et la malnutrition

Audios et vidéos sur le sujet