1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Les derniers poilus allemands meurent dans l'indifférence

Erich Kästner, le dernier combattant allemand de la première guerre mondiale est mort le 1er janvier dernier. Contrairement à la France, l'Allemagne n'honore pas la mémoire de ses derniers poilus

une carte postale de la première guerre mondiale représentant les tranchées et un cavalier

Certaines cartes postales datant de la première guerre modiale sont conservées à Berlin, au Musée de l'Histoire de l'Allemagne

une tranchées et des soldats lors de la première guerre mondiale

Il ne resterait qu'une vingtaine de poilus dans le monde...

En Allemagne, la mort du dernier "poilu" est pratiquement passée inaperçue. C'est à peine si certains journaux ont relevé le manque d'intérêt de la population pour ces disparitions. Dans d'autres pays d'Europe, en revanche, la mort d'anciens combattants donne parfois lieu à des hommages publics. La mémoire collective allemande semble être autrement plus impregrée des évènements de la Seconde Guerre mondiale, qui relèguent au second plan l'importance des conflits antérieurs.

Pourtant, de nombreux Allemands conservent chez eux les témoignages de quelques uns des 13 millions de soldats allemands envoyés au front. Ces récits intimes sont découverts bien souvent lors du décès de leurs auteurs. Des documents inestimables, qui méritent d'être transmis aux plus jeunes générations. Un reportage de Sophie Grenery.

En Pologne aussi, le dernier poilu, Stanislaw Wycech, vient de mourir. Le destin personnel de cet ancien combattant mort à 105 ans se lit comme un récit de l'histoire de la Pologne du XXème siècle.

De la rue au métier de pâtissier

Un jeune garçon à qui l'on apprend la métallurgie

En Lituanie, les Compagnons du devoir tentent de réinstaurer la tradition du corps de métier

En Lituanie, la "Sodziu meistra" est une école fondée par les Frères Saint Jean qui forme professionnellement des jeunes en difficulté scolaire. Ces adolescents y apprennent les métiers de pâtissier, charpentier ou maréchal-ferrant aux côtés de jeunes Compagnons du devoir français. Cette démarche tente de relancer la tradition des corps de métier et intéresse le Ministère de l'éducation lituanien. À présent, l'école se lance dans la formation continue pour tous.

Dans cette émission également :

Le portrait de l'architecte tchéco-britannique Jan Kaplicky, vainqueur du concours international lancé par la République Tchèque pour construire la nouvelle bibliothèque nationale.

Carnet de voyage en Sibérie

un filet de pêche rempli de saumons

Pour se nourrir pendant l'expédition, il suffit de jeter un filet de pêche et d'attendre les saumons...

Voyage aux limites du continent européen dans la péninsule russe du Kamtchatka. Le Français Guillaume Julian a descendu en canoe la rivière Kamtchatka sur les traces du premier grand explorateur russe naturaliste.

Liens