Les Congolais attendent toujours les résultats de la présidentielle | Coupe du monde de football 2018 | DW | 08.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Les Congolais attendent toujours les résultats de la présidentielle

La Céni procède aux derniers réglages avant de proclamer les résultats provisoires de la présidentielle. A Kinshasa, la capitale, la police continue de quadriller la ville pour prévenir d'eventuelles violences.

.

Les Congolais restent suspendus aux lèvres du pasteur NGoy Mulunda, président de la Commission nationale électorale indépendante à quelques heures seulement de la proclamation annoncée des derniers résultats globaux de la présidentielle. Dans les grandes agglomérations, les appels au calme et à la retenue continuent d'être lancés par les gouverneurs et les représentants des missions diplomatiques. 

Calme précaire dans le pays

A Kinshasa la capitale, les activités économiques tournent au ralenti et  les Kinois ont préféré rester à la maison.Dans le Nord-Kivu, à l'est du pays, les populations semblent vaquer à leurs occupations. Mais elles redoutent des débordements dans les heures qui  suivront la publication des résultats.

 L'opposition continue de menacer la Ceni 

Des partisans d'Etienne Tshisekedi crient à la fraude

Des partisans d'Etienne Tshisekedi crient à la fraude

Alors qu'au moins 4.000 personnes ont déjà traversé le fleuve Congo  pour se mettre à l'abri à Brazzaville,  l'Union pour la Démocratie et le Progrès social de l'opposant Etienne Tschisekedi a de nouveau mis la Céni en garde contre toute fraude. Selon Albert Moleka, porte parole du candidat de L'UDPS, Etienne Tschisekedi, la Céni doit respecter ses engagements de transparence. C'est à dire publier les résultats bureau de vote par bureau de vote avec les procès verbaux correspondants.

Joseph Kabila toujours en tête

Selon les derniers chiffres partiels, concernant 89% des bureaux de vote, le président sortant Joseph Kabila arrive en tête avec 49% , soit 2,6 millions de voix d'avance sur le vieil opposant de 78 ans Etienne Tshisekedi. Ce dernier est crédité de 33,3%.

Auteur : Bob Barry
Edition : Marie Ange Pierron

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet