Les circonstances de la mort de Kadhafi restent troubles | Afrique | DW | 21.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les circonstances de la mort de Kadhafi restent troubles

Au lendemain du décès de Mouammar Kadhafi, le Conseil national de transition s'apprête à déclarer la Libye "libérée". Mais des zones d'ombre entourent la mort de l'ex-guide libyen. L'ONU demande une enquête.

default

Scènes de liesse à Tripoli

Si on reprend des événements d'hier, des témoignages de journalistes sur place mais aussi les déclarations du ministre français de la Défense, Gérard Longuet confirment qu'un ou plusieurs avions de l'Otan ont repéré et attaqué un convoi de véhicules qui tentait de fuir la ville de Syrte. C'est dans ce convoi que se trouvait semble-t-il Mouammar Kadhafi.

Ensuite, les combattants du CNT, le Conseil national de transition, ont pris le relais de l'attaque au sol et ont trouvé Kadhafi caché dans une canalisation. Il est difficile de savoir si les blessures subies par l'ancien dictateur lui ont été infligées par l'attaque des avions de l'Otan ou par les combattants du CNT. Le fait est que les images vidéo diffusées de son arrestation le montrent blessé aux jambes et à l'épaule ainsi qu'à la tête.

Une photo de Mouammar Kadhafi dans les cendres d'une maison de Syrte

Une photo de Mouammar Kadhafi dans les cendres d'une maison de Syrte

Capturé vivant jeudi par des combattants libyens près de son fief de Syrte, Mouammar Kadhafi est donc mort peu après dans des circonstances qui restent encore mystérieuses. Selon un médecin qui a examiné le corps, l'ex-dirigeant libyen aurait été touché mortellement par une balle au niveau des intestins.

Toujours selon ce médecin, il aurait ensuite reçu une deuxième balle dans la tête. Des éléments qui laissent supposer une exécution sommaire.

Le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme a réclamé une enquête sur les zones d'ombre entourant le décès de l'ancien "Guide" libyen.

Mahmud Dschibril / Libyen / Übergangsrat

Le chef du gouvernement du CNT Mahmoud Djibril confirme la mort de Kadhafi

La Libye "libérée"

Selon la chaîne de télévison al-Djazira, le Conseil national de transition (CNT) devrait annoncer samedi officiellement la libération du pays. Un gouvernement provisoire devrait être formé d'ici 30 jours. Son rôle sera de convoquer une Assemblée constituante pour préparer des élections libres et démocratiques.

De leur côté, les pays membres de l'Otan ont annoncé vendredi, à l'issue d'une réunion à Bruxelles, qu'ils mettraient fin à leur opération militaire en Libye le 31 octobre. Cette mission avait été entamée le 31 mars sous couvert de la résolution 1973 de l'ONU.

Ecoutez ci-dessous l'interview de Riadh Sidaoui, directeur du Centre Arabe de Recherches et d'Analyses politiques et sociales à Genève, au micro d'Eric Séguéda, ainsi que des réactions de Nigériens recueillies à Niamey par notre correspondant Habou Adi.

Auteurs : Anne Le Touzé, Jean-Michel Bos, Fréjus Quenum
Edition : Carine Debrabandère

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !