1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les chemins de fer toujours d'actualité

Projet de loi sur le contrôle des personnes accueillant un étranger en Allemagne, la bombe atomique pakisatanaise préoccupe les USA et l'euthanasie arrive en Allemagne. Autant de sujets à la Une des journaux allemands.

Une telle image pourrait se reproduire si la Deutsche Bahn ne fait pas de nouvelles propositions d'ici lundi soir.

Une telle image pourrait se reproduire si la Deutsche Bahn ne fait pas de nouvelles propositions d'ici lundi soir.

Le conflit tarifaire continue d’alimenter les Unes dont celle de la Süddeutsche Zeitung qui se réfère au dernier acte de cette confrontation interminable : "Médiateur invite vivement la Deutsche Bahn à céder". Heiner Geißler politicien de la CDU, puisqu’il s’agit de lui, estime en effet que la proposition de la direction aux cheminots est irrecevable. 4,5 % d’augmentation de salaire et le passage de 41 à 43 heures de travail hebdomadaire ne sauraient ramener le syndicat GDL à la table des négociations ; lui qui revendique une semaine de 40 heures et au minimum 10 % d’augmentation.

En première page de la Tageszeitung de Berlin : Un avion déverse sur le tarmac un flot de passagers sous le titre : "Celui qui invite souvent sera surveillé". Le quotidien fait allusion au projet de loi selon laquelle toute personne recevant la visite de ressortissants de pays requérant un visa d’entrée en Allemagne, sera dorénavant recensé dans un fichier central et contrôlé.

"Pour prévenir le trafic d’êtres humains et la prostitution forcée, la grande coalition exagère à nouveau", commente la TAZ. La mesure concerne ceux qui ont des proches à l’étranger, les entreprises avec des contacts globaux et même les chorales qui font des échanges internationaux.

"Les USA sont inquiets au sujet de l’arme atomique pakistanaise". Ainsi de la Une du quotidien Die Welt. Au moyen d’un programme secret, Washington aide le Pakistan à mettre sa bombe à l’abri des islamistes. Mais "que vaudront les 100 millions de dollars, investis dans cette optique, en cas de renversement du président Musharraf ? " s’interroge le journal, reprenant des doutes qui existent déjà aux États-Unis.

"Provocation mortelle" titre pour sa part la Frankfurter Rundschau qui qualifie ainsi la stratégie de Dignitas. L’association suisse d’aide au suicide affirme avoir trouvé un volontaire pour pratiquer l’euthanasie sur un grand malade en Allemagne. Il s’agit donc de créer un précédent juridique car jusqu’à présent il n’existe pas de droit fondamental au suicide dans la "Bundesrepublik". "Cette manœuvre suscite, à juste titre, des réactions de rejet et de protestation", commente le journal, "contre des gens qui font de l’envie de mourir de personnes en souffrance, un spectacle et un commerce."

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !