1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Les blogueurs dialoguent à Tunis

La capitale tunisienne accueille à partir de lundi le Young Media Summit, une rencontre de blogueurs d'Afrique du Nord et d'Europe. L'objectif : renforcer les réseaux de solidarité entre cyberactivistes.

default

La rencontre est organisée par la Deutsche Welle Akademie, le centre de formation de la Deutsche Welle, en collaboration avec le site collectif tunisien Nawaat et Radio Kalima - dont la fondatrice n'est autre que Sihem Bensédrine, l'une des opposantes historiques au régime de Ben Ali. Pendant trois jours, une trentaine de participants vont notamment se pencher sur le rôle des cyberactivistes en période de transition démocratique.

Bloggerin Deutschland Blogger

Une blogueuse tunisienne exilée suit la révolution depuis l'Allemagne

Les révolutions arabes ont mis en avant le rôle des blogueurs et des journalistes citoyens dans des pays où les médias traditionnels sont ou étaient muselés. Mais de nombreux blogueurs se demandent quel peut être leur impact en période post-révolutionnaire. Ramzi Bettaieb travaille pour le collectif Nawaat. Sous la dictature de Ben Ali, ce site était l'une des rares sources d'informations indépendantes. Pour lui, les blogueurs ont toujours leur mot à dire :

« On peut non seulement couvrir des événements, mais aussi créer des événements et organiser la mobilisation autour d'eux. Indiquer comment on peut s'en sortir et avancer sur le chemin révolutionnaire. »

Un chemin révolutionnaire qui a abouti en Tunisie aux premières élections vraiment libres du monde arabe et à la formation d'une Assemblée constituante.

Rencontre interculturelle

Les choses sont plus difficiles en Egypte ou en Libye, sans parler de la répression en Syrie ou à Bahreïn. Marwen Ben Messaoud est un blogueur de la première heure, en France d'abord pendant ses études, et depuis 2009 en Tunisie. Il attend avec impatience de rencontrer les collègues des pays voisins :

« Ce que j'attends, c'est de rencontrer des gens de cultures différentes et de voir ce que les différentes cultures ont à dire sur ce qui s'est passé depuis neuf mois en Tunisie et dans les autres pays. Même s'ils n'ont pas eu de révolution en Algérie ou au Maroc, il y a quand même eu des mouvements sociaux qui ont changé des choses. »

Au programme, notamment, du Young Media Summit de Tunis : une visite des lieux de la Révolution dans la capitale tunisienne, les lieux qui ont ouvert le bal du Printemps arabe.

Ecoutez ci-dessous l'interview réalisée par Carine Debrabandère avec Melissa Rahmouni, une jeune Franco-Algérienne co-fondatrice du blog "Arabthink.com".

Auteurs : Sarah Mersch, Carine Debrabandère
Edition : Jean-Michel Bos, Anne Le Touzé

Liens

Audios et vidéos sur le sujet