1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Les bienfaits du régime végétarien

Le végétarisme est à la mode. Pourtant ce régime est-il vraiment médicalement parlant intéressant ? Un reportage au Togo dans cette édition. Nous évoquons aussi la polémique autour de la pilule contraceptive

Aufgeschnittenes Stück Fleisch mit einem darübergeletem Verbotszeichen --- DW-Grafik: Peter Steinmetz 2010_08_26-Fleischverbot-Vegetarismus

Le régime végétarien peut remplacer la viande à condition d'éviter les carences

Le végétarisme est une pratique ancienne prônée par de nombreuses religions. En Europe, ce sont les Allemands et les Italiens qui comptent le plus d'adeptes de ce régime alimentaire, qui est aussi pour beaucoup un régime éthique et moral, puisqu'il évite de tuer des animaux pour se nourrir. Mais c'est évidemment l'Inde qui compte le plus grand nombre de végétariens, quelques 450 à 500 millions de personnes. En Afrique cette tendance est nouvelle. Notre correspondant Noel Tadegnon s'est penché sur le contenu des assiettes à Lomé, au Togo

Pilule sous surveillance

Une jeune femme victime en France d'un accident cérébral a porté plainte : elle accuse le laboratoire qui fabrique la pilule de troisième génération d'avoir causé cet AVC. D'autres plaintes pourraient suivre ce mois-ci si l'on en croit les avocats. Pourtant le directeur de l'agence nationale de sécurité du Médicament (ANSM) a déclaré qu'une restriction des pilules contraceptives n'est pas à l'ordre du jour. L'agence Européenne considère également qu'il n'a "aucune preuve" justifiant un arrêt... Une polémique qui a inquiété de nombreuses femmes...

Une petite pilule... un immense pas pour les femmes. C'est en 1960 aux Etats-Unis que la pilule contraceptive est commercialisée, sept ans plus tard elle est autorisée en France. Les femmes ont certes désormais le moyen de vivre une sexualité épanouie et controlée. Mais il faudra du temps pour que la pilule entre vraiment dans les moeurs. Aujourd'hui, même s'il existe de nombreux autres modes de contraception, 80% des femmes choisissent ce petit comprimé discret et pratique. Sauf que depuis son introduction, on craint des effets indésirables. Alors pour y voir plus clair nous avons demandé des précisions au Dr. Béatrice Guigues, membre du Collège National des gynécologues et obstétriciens francais, que nous avons joint par téléphone. Elle rappelle que pour éviter tout risque, il faut un interrogatoire fouillé du gynécologue avant la prescription, notamment en cas d'antécédent familiaux avec thrombose.

Écouter l'audio 12:29

Le Togo et les adeptes du régime végétarien

Audios et vidéos sur le sujet