1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

« Les artistes ont une certaine responsabilité »

Hugh Masekela d'Afrique du Sud, Tiken Jah Fakoly de Côte d‘Ivoire, Lokua Kanza de RDC, Nneka du Nigeria, Lura du Cap Vert… Comme chaque année, de grands artistes étaient présents au festival dans le sud de l'Allemagne.

Le guitarriste et chanteur Olivier Tshimanga

Le guitarriste et chanteur Olivier Tshimanga

La 28ème édition du plus grand festival d'Europe consacré à la musique et à la culture africaines vient de refermer ses portes. Pendant quatre jours, il a accueilli plusieurs centaines d'artistes, ainsi que des milliers de visiteurs venus d'Allemagne, d'Europe et au-delà…

L'Africa festival de Würzburg, c'est le rendez-vous des grandes stars de la musique, mais c'est aussi un tremplin pour des artistes moins connus en Europe, comme Olivier Thsimanga. C'est ce virtuose de la guitare venu de RDC qui a fait l'ouverture du festival jeudi. «C'est la première fois mais c'est comme si c'était la dixième fois pour moi à ce festival. J'ai tout de suite rencontré un public qui était attentif et qui voulait juste entendre. Je suis très, très heureux !»

Le public venu nombreux est reparti satisfait

Le public venu nombreux est reparti satisfait

Des visiteurs satisfaits

« C'est une occasion d'être en Afrique. Et on se sent bien. »

« Ça me plaît beaucoup, le marché est super. L'ambiance est géniale et la musique est bonne. »

« L'atmosphère est très bonne. Nous sommes contents. »

Près de 250 musiciens étaient invités à Würzburg cette année et fait intéressant, le pays à l'honneur n'était cette fois-ci pas africain, puisqu'il s'agissait de Cuba ! Etienne Oppl, porte-parole du festival :

« On essaie toujours de proposer un programme très diversifié chaque année pour que les gens puissent découvrir autre chose. La musique cubaine, elle a beaucoup de choses en commun avec la musique africaine vu que les sources de la musique sont en Afrique. »

Karyna Gomes pousse un cri de coeur lors de l'Africa festival

Karyna Gomes pousse un cri de coeur lors de l'Africa festival

Pas que la musique

L'Africa festival est aussi l'occasion pour les musiciens d'attirer l'attention sur certains problèmes du continent. Le Congolais Olivier Thsimanga a par exemple lancé un appel de solidarité à la population de Beni, après les récents massacres de civils dans l'est de la RDC. La chanteuse Karyna Gomes, de Guinée Bissau, a quant à elle dénoncé l'instabilité politique qui perdure dans son pays.

« On a élu un président qui ne nous représente pas et qui a fait tomber le gouvernement élu par le peuple. Nous sommes fatigués et tristes parce que le peuple bissau-guinéen n'est pas un peuple qui aime l'émigration mais on est obligé de quitter notre pays pour une vie meilleure. »

L'Africa festival a accueilli environ 100.000 visiteurs cette année. Il s'est achevé dimanche soir par un concert du musicien cubain Raul Paz.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !