Les armes russes, Bachar al-Assad et la guerre | Vu d′Allemagne | DW | 14.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les armes russes, Bachar al-Assad et la guerre

La guerre civile en Syrie et la crise de la dette de la zone euro sont à la Une des journaux. Les relations russo-polonaises intéressent également les quotidiens, suite au match de football mardi.

Certains affirment qu'ils veulent encore empêcher une guerre civile en Syrie, mais elle est déjà là, commente la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il n'y a qu'à voir les milliers de réfugiés encore arrivés en Turquie cette semaine. Dans ce contexte, les déclarations des autorités russes, qui maintiennent que leurs livraisons d'armes n'ont rien à voir avec le conflit, sont à peine crédibles. Mais, reconnaît le quotidien, si la Russie arme Bachar al-Assad, l'Arabie Saoudite et les États arabes fournissent, de leur côté, les rebelles syriens. Le conflit s'est élargi : c'est désormais le combat des sunnites contre les chiites alaouites, le clan des al-Assad au pouvoir en Syrie. La F.A.Z. conclut : c'est irréaliste de la part de Moscou de croire qu'il peut maintenir le régime syrien, car comment un médecin peut-il guérir un patient sur son lit de mort ?

L'avenir de l'euro en question

Regierungskrise in Griechenland

La politique d'austérité n'a fait qu'empirer la situation économique en Grèce, selon die taz

Alors que se jouent les nouvelles élections législatives en Grèce ce dimanche, die tageszeitung s'inquiète à propos des futures négociations avec le nouveau gouvernement. L'Union européenne a perdu deux bonnes années depuis le premier plan de sauvetage et la cure d'austérité imposée aux Grecs en 2010. Or, pense die taz, on voit aujourd'hui que cette politique d'austérité prônée par les soit-disant "sauveteurs de l'euro" a ses limites. Aujourd'hui, le risque est grand que la Grèce quitte la zone euro, et alors, combien de temps la monnaie va t'elle tenir ? Il faut assouplir la politique d'austérité avant qu'il ne soit trop tard, conclut le quotidien.

Le foot réchauffe les relations russo-polonaises

Euro 2012 Polen - Russland

Les supporters russes étaient nombreux lors du match mardi

La Süddeutsche Zeitung s'intéresse, quant à elle, au match de football Russie-Pologne joué mardi dans le cadre de l'Euro. Le football pourrait être un modèle pour la diplomatie, note le journal. Certains parlaient déjà d'une nouvelle guerre entre ces pays au passé douloureux. Or, les hooligans russes ont été vite contrôlés par la police polonaise. Même les commentateurs de sport russes se sont félicités du comportement des forces de sécurité polonaises. Pour la Süddeutsche Zeitung, ce match apporte de l'espoir pour l'avenir des relations entre Moscou et Varsovie. Celles-ci sont en effet tendues depuis le crash de l'avion présidentiel polonais en Russie. Surtout, les Polonais craignent que la Russie ne veuille rétablir son contrôle sur les pays de l'ex-URSS. Quant aux Russes, ils voient les Polonais comme ceux qui ont tiré les ficelles de la révolution orange en Ukraine. L'Euro 2012 sonne-t-il l'avènement d'une nouvelle ère ?

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Konstanze von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !