1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les amis de nos amis sont-ils leurs ennemis?

La presse allemande s'intéresse à la fâcherie entre la France et les Etats-Unis au sujet d'un vaste programme d'écoutes lancé par les services secrets américains de la NSA. Et bien sûr au Bundestag nouveau.

default

Symbolbild USA Prism NSA Abhörskandal

D'après le quotidien « Le Monde », l'Agence nationale de sécurité américaine aurait espionné quotidiennement plusieurs millions de conversations téléphoniques et internet de Français pendant des années.

Les méthodes d'espionnage américaines ne correspondent pas vraiment à ce qu'on attendrait d‘un ami, écrit la Süddeutsche Zeitung, d'autant que les « personnes cibles » ne sont pas des terroristes présumés, mais bien des hommes politiques ou de hauts fonctionnaires. Cela dit, poursuit la SZ, cette affaire arrive à point nommé pour faire diversion dans la crise de popularité que traversent le président Hollande et son équipe.

Edward Snowden / NSA / Internet

L'homme par qui le scandale est arrivé : Edward Snowden

« Astérix et le Big data » titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. La FAZ écrit que ce scandale va alimenter les théories des Français vis-à-vis du grand frère américain, qu'ils soupçonnent être capable de tout pour saper le statut particulier d'une France querelleuse au sein de l'alliance occidentale, voire même saboter l'indépendance gauloise. Plus sérieusement, le quotidien s'inquiète de ces révélations mondiales sur la puissance de la surveillance « Big data », qui rendent le terrifiant « Big Brother » d'antan quasi-obsolète.

Un Bundestag différent ?

Politique allemande dans la tageszeitung qui revient sur la nouvelle chambre basse du Parlement, dont la séance inaugurale se tenait ce mardi. « Le Bundestag appartient à l'Allemagne » peut-on lire en gros titre du quotidien qui a choisi d'ouvrir avec une photo du député germano-sénégalais Karamba Diaby devant le bâtiment du Bundestag. La taz salue l'entrée de plus de femmes et de plus de députés d'origine immigrée dans cette assemblée, qui représente mieux que jamais la réalité sociologique du pays, même si les hommes blancs sont encore majoritaires au Bundestag, ce qui n'est pas le cas dans la société allemande.

Merkel Gabriel Sondierungsgespräch

Sigmar Gabriel (SPD) en discussion avec Angela Merkel (CDU)

A lire dans Die Welt, un hommage peu ordinaire à Sigmar Gabriel, le chef du parti social-démocrate, qui a décidé de soumettre les termes de l'accord de coalition qui sera trouvé avec les chrétiens-démocrates à l'approbation de la base de son parti, le SPD, plutôt qu'aux cadres dirigeants. Die Welt rappelle que les partis politiques sont en effet l'expression de la démocratie représentative à l'occidentale. Que ce sont eux qui permettent au peuple d'influer indirectement sur le cours des choses politiques. Alors, tactique de politicien ou non, cette initiative de consultation de la base avant de prendre une décision est à saluer, écrit le journal.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !