1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les Aghans ont voté

A la Une de tous les grands journaux allemands aujourd’hui: l’élection présidentielle en Afghanistan. Et les quotidiens sont plutôt partagés sur le sujet.

default

De nombreux Afghans ont bravé les menaces des taliban et sont allés voter jeudi.

En première page de la Süddeutsche Zeitung : la photo d'un groupe de femmes vêtues de burkas qui attendent devant un bureau de vote. La légende : dangereuse élection. Malgré les attaques et les menaces des taliban, des millions d'Afghans sont allés donner leur voix jeudi, rapporte le journal.

Afghanistan Wahllokale

Après avoir voté, les électeurs ont le doigt marqué d'encre.

Le fait que l'élection ait eu lieu tout court, en ces temps de terrorisme, est un succès, écrit die Welt. Le fait que les électeurs aient eu le courage de prendre le risque d'aller voter est admirable. Le fait que les taliban aient subi une défaite politique est à saluer.

Il est encore trop pour qualifier l'élection présidentielle en Afghanistan de fiasco, estime de son côté la Frankfurter Allgemeine Zeitung. On saura seulement au fur et à mesure ce qui s'est vraiment passé lors de cette journée, où l'Afghanistan voulait présenter ses progrès démocratiques. La véritable étendue de la violence le jour du scrutin est encore inconnue et le déroulement du vote doit être vérifié de façon indépendante. Ce que l'on peut déjà constater, c'est que l'enthousiasme qui avait marqué la première élection présidentielle il y a cinq ans a laissé la place à un climat d'incertitude et de peur.

Afghanistan Präsidentschaftswahl Stimmauszählung im Wahllokal

Dépouillement des bulletins dans un bureau de vote de Kaboul. Les résultats sont attendus début septembre.

Pour la Frankfurter Rundschau, le scrutin montre à quel point la situation a empiré en Afghanistan. En 2004, les électeurs avaient fait la queue devant les bureaux de vote, ils se sentaient en sécurité. La participation avait été d'environ 70%. Aujourd'hui, le sud du pays est devenu un fief des taliban. Cela s'est reflété lors du vote : dans le nord, région relativement calme où la Bundeswehr est déployée, de longues files attendaient devant les bureaux de vote. Dans le sud, ils sont restés vides à beaucoup d'endroits.

A cause de la présence renforcée des troupes américaines dans le sud, les taliban et le réseau terroriste Al-Qaïda cherchent un territoire où se rabattre, écrit la Tageszeitung. Et ils savent très bien que les Allemands représentent le maillon faible de la chaîne. Si l'armée allemande veut empêcher que le territoire dont elle est responsable ne soit envahi par les taliban, alors elle ferait bien de réfléchir à une augmentation de ses troupes sur place.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !