Les Africains disparus en Libye | Afrique | DW | 30.08.2013
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les Africains disparus en Libye

Le 30 août, c’est la journée internationale des victimes de disparitions forcées. En Libye, depuis la guerre qui a chassé le colonel Khadafi du pouvoir, les Noirs africains immigrés sont particulièrement victimes.

Cette journée a été instituée en 2011 par les Nations unies, suite à la multiplication dans diverses régions du monde du nombre de disparitions forcées ou involontaires, d'arrestations, de détentions et d'enlèvements. Ecoutez ci-dessous, Maliki Amadou, il est le responsable du bureau de l’Organisation internationale des Migrations, OIM, à Zinder, au Niger. Il prend en charge plusieurs des retournés de la Libye, et il témoigne des cas de disparitions forcées qui lui ont été rapportées.

Écouter l'audio 01:27
Now live
01:27 min

Interview avec Maliki Amadou

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet