1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les États-Unis tournent au ralenti

Les grands quotidiens titrent sur la paralysie des administrations américaines. Quelque 800.000 fonctionnaires sont au chômage technique depuis mardi faute d'accord budgétaire au Congrès entre démocrates et républicains.

De nombreux musées et administrations sont fermés depuis mardi en raison du blocage budgétaire

De nombreux musées et administrations sont fermés depuis mardi en raison du blocage budgétaire

L'incapacité des deux camps à faire des compromis met les États-Unis temporairement en déroute, constate Die Welt. Le gouvernement doit réduire son activité au point mort car le Congrès ne lui accorde plus un centime pour les affaires courantes. Pour le journal, démocrates et républicains portent la responsabilité de cette situation. Obama considère la nouvelle assurance-maladie comme le principal héritage de son premier mandat. Il n'a donc pas voulu céder d'un pouce face aux républicains conservateurs. Ces derniers sont confrontés à une rébellion interne. Pour les députés du Tea Party, le combat purement idéologique contre un État-providence à l'européenne est plus important que le bon fonctionnement du pays.

Barack Obama accuse les républicains de mener une croisade idéologique

Barack Obama accuse les républicains de mener une "croisade idéologique"

Le petit jeu des guerilleros du Tea Party pourrait bien se retourner contre les républicains, prévient la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il y a 17 ans, les conservateurs avaient déjà provoqué la paralysie budgétaire pour tenter d'intimider Clinton. Résultat: celui-ci avait été largement réélu. On verra quelle sera l'issue de cette confrontation. Mais ce qui inquiète le plus le journal, c'est que le blocage actuel n'est qu'un préliminaire à la foire d'empoigne à propos du relèvement du plafond de la dette.

Les États-Unis sont vraiment un pays exceptionnel, commente ironiquement die tageszeitung. Exceptionnellement bête, surtout. À cause de disputes partisanes au Parlement, des centaines de milliers d'employés de l'État sont obligés de cesser le travail et des milliards de perte sont infligés à l'économie américaine. D'un point de vue structurel, toute cette affaire montre une fois encore à quel point la machine politique à Washington est rouillée, corrompue et incapable d'une quelconque réforme. Au final, ce sont les pauvres et la classe moyenne qui paient la facture, déplore le quotidien.

Le Tea Party, l'épine dans le pied de la politique américaine

Le Tea Party, l'épine dans le pied de la politique américaine

La Süddeutsche Zeitung va encore plus loin. Pour elle, la plus vieille démocratie au monde est en train de s'autodétruire, torpillée de l'intérieur par ceux qui devraient la porter et la protéger : les électeurs, les partis et les politiques. Les électeurs parce qu'ils méprisent le Congrès, dont ils ont pourtant élu les représentants. Les partis parce qu'ils sont devenus un foyer de radicalisme et renforcent la division politique, culturelle et géographique de la société américaine. Les politiques, enfin, parce qu'ils sont rares ceux qui pensent au-delà de leur circonscription et traitent leurs adversaires avec respect. Personne ne sait si dans trois semaines, le pays sera encore solvable. Mais pour la Süddeutsche, l'Amérique est déjà en faillite politique.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !