1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les élections législatives en Russie

Les journaux allemands de ce mardi se penchent en majorité sur le résultat des élections législatives en Russie et sur le renforcement du pouvoir de Vladimir Poutine sur le pays.

Pour la Süddeutsche Zeitung , de Munich, après la devise « Tout le pouvoir aux soviets », voilà maintenant la nouvelle ère de «Tout le pouvoir au Maître du Kremlin». Mais il n'y a pas que le président. Derrière lui, se profile la cohorte de ces anciens officiers du KGB et des technocrates. C'est bien pour cela que cette victoire aussi triomphale que douteuse du parti de Vladimir Poutine laisse cruellement ressentir l'absence de contre-pouvoirs et de correctifs à son programme de réforrmes. Si c'est la fête au Kremlin, le président de la Douma craint lui l'arrivée d'un système totalitaire, fait observer die Welt qui reprend le caractère douteux de ce scrutin. Nombre de critères de l'OSCE n'ont pas été respectés. La Russie prend ainsi ses distances avec l'Ouest en refusant de respecter les critères européens qualifiant des élections démocratiques. Et plus rien n'empêche non plus l'homme fort du Kremlin de modifier à son gré la Constitution, puisqu'il dispose désormais de la majorité requise des deux tiers à la Douma. Tous les regards se tournent déjà vers le scrutin présidentiel du mois de mars 2004 où Vladimir Poutine vise la majorité absolue. La Frankfurter Rundschau exprime aussi ses craintes quant à la démocratie en Russie. Le tableau est sombre, mais l'espoir existe pourtant que la dictature ne s'installe pas, estime le commentateur. La Russie est bien trop multiple et la nouvelle classe dirigeante trop peu unifiée pour cela. La Frankfurter Allgemeine Zeitung reprend les termes du grand perdant de ce scrutin, le chef de file des communistes, Gregory Jawlinski : « Nous vivons dans un régime autoritaire ! ». Les communistes humiliés, les démocrates marginalisés et les partis à sa botte lui permettant de franchir la majorités des deux tiers sans grands problèmes, Vladimir Poutine a assis son pouvoir d'une manière encore jamais vu dans la Russie postsoviétique, une Russie qui rêve malgré tout encore d'un guide puissant. A l'ouest, se demande le journal, nombreux sont ceux qui vont se demander quel est ce partenaire. Vladimir Poutine veut redonner à toute force à la Russie son caractère de super-puissance d'autrefois. Ce scrutin législatif n'était qu'une étape intermédiaire, conclut le journal.

  • Date 09.12.2003
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9jR
  • Date 09.12.2003
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9jR
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !