Les élections européennes sur le Web | Dossier | DW | 22.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Les élections européennes sur le Web

La participation moyenne aux élections européennes ne cesse de baisser. À l'approche des élections de juin, le Parlement modernise sa stratégie de communication.

default

Du 4 au 7 juin, les citoyens de l'UE seront appelés à élire leurs eurodéputés

Un enjeu de taille

Après un an de préparation, la campagne de communication du Parlement européen pour les élections de juin vient de débuter. Objectif : amener un maximum d'électeurs aux urnes. Car depuis les premières élections européennes il y a trente ans, le taux de participation est en chute libre. De 63% en 1979, il est tombé à 45,6% en 2004. De fait, les citoyens de l'UE se sentent de moins en moins concernés par l'action du Parlement. Lors du dernier sondage « eurobaromètre » en novembre 2008, 67% ne pouvaient pas dire en quelle année aura lieu le prochain vote ! Pour faire face à ce désintérêt, Strasbourg tente de moderniser sa stratégie de communication.

Se rapprocher des électeurs

Avec le message « À vous de choisir », la campagne est axée sur dix grands thèmes d'actualité. Le Vice-président du PE Alejo Vidal-Quadras explique qu'elle a été conçue « pour souligner que des choix politiques majeurs se posent à l´UE et qu'ils auront une incidence sur la vie des gens. » En clair, il s'agit de rappeler aux électeurs qu'ils ont la possibilité de dessiner eux-mêmes les contours de la future Europe. À eux de choisir par exemple la meilleure énergie pour l'avenir : le gaz, le nucléaire, l'éolienne ou l'énergie solaire . Début avril a commencé une campagne d'affichage, suivie de spots radio et télé, et cinquante sept « sculptures tridimensionnelles » seront installées dans des grandes villes européennes. Mais surtout, Strasbourg essaie de briser le sentiment de distance des citoyens vis-à-vis de leurs représentants. Grâce notamment aux espaces multimédias « Choice boxes », studios mobiles qui vont sillonner l´Europe durant les deux prochains mois. Chacun pourra y exprimer son avis et adresser ses questions aux eurodéputés, lesquels répondront via EuroparlTV, la Webtv du Parlement.

Le Web mis à contribution

Europaparlament in Straßburg

Le Parlement Européen tente de se rapprocher des électeurs

L'innovation principale, c´est l'utilisation massive de l'internet, un des défis de la campagne. En plus du site officiel des élections et de bannières en ligne, le Parlement mise beaucoup sur les réseaux sociaux pour toucher un maximum d´électeurs potentiels. Notamment les jeunes, susceptibles d'aller voter pour la première fois. Sur Facebook et MySpace, des groupes « élections européennes » sont en cours de création. La chaîne de L'UE sur Youtube, permet aux électeurs de s´informer sur l'UE, son fonctionnement, ses objectifs, et de contribuer au débat à travers des vidéos personnelles et des commentaires. 18 millions d´euros au total auront été investis dans la campagne. Suffiront-ils à inverser la courbe de participation ? Selon le dernier sondage Eurobaromètre, que la Commission Européenne s'apprête à rendre public, l´abstention pourrait au contraire atteindre un taux record cette année : seulement 34% des citoyens européens auraient en effet l´intention de se rendre aux urnes.

Liens