1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'enregistrement pirate qui embarrasse la diplomatie américaine

Dans une conversation téléphonique, l'ambassadeur des Etats-Unis à Kiev et la secrétaire d'Etat adjointe américaine ont tenu des propos peu diplomatiques à propos de l'Union européenne concernant la crise en Ukraine.

Victoria Nuland, secrétaire d'Etat adjointe américaine a présenté ses excuses à l'UE

Victoria Nuland, secrétaire d'Etat adjointe américaine a présenté ses excuses à l'UE

L'enregistrement de la conversation téléphonique a été publié cette semaine sur le site de partage de vidéo YouTube et a été relayé par le réseau Twitter. On y entend l'ambassadeur américain à Kiev et la secrétaire d'Etat adjointe Victoria Nuland parler des perspectives d'une transition politique pour l'Ukraine et des différents chefs de file de la contestation pouvant participer à la composition d'un nouveau gouvernement. Ainsi, pour Victoria Nuland, l'ancien boxeur et leader du parti libéral Oudar, Vitali Klitschko, ne devrait pas entrer au gouvernement. Selon elle, les Nations unies devraient être impliquées dans la recherche d'une sortie de la crise politique ukrainienne, notamment en aidant à l'unité des opposants. Au passage, elle attaque également l'Union européenne en tenant des propos peu diplomatiques:

"Ce serait bien je pense de contribuer à rassembler, et d'amener l'Onu à contribuer à ce rassemblement et puis tu sais, que l'UE aille se faire foutre."

Ce à quoi son interlocuteur répond « Absolument ». Il va même jusqu'à affirmer que si les opposants ukrainiens ne s'unissent pas la Russie pourrait se saisir de cette occasion pour, je site, « torpiller » le mouvement.

Aux États-Unis, le département d'État, n'a pas démenti la réalité de cet appel téléphonique, mais refuse de s'exprimer sur une "conversation diplomatique privée". Il suggère également que l'enregistrement et la diffusion de l'appel téléphonique pourraient être le fait de la Russie et de ses services de renseignement. De son côté, Victoria Nuland s'est empressée de présenter ses excuses auprès de l'Union européenne pour ses propos peu courtois.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !