1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'emprise du Sénégal sur la Gambie

Adama Barrow, le nouveau président élu de la Gambie est attendu par ses compatriotes. Pendant ce temps, des soldats sénégalais de la force de la CEDEAO accueillis en héros, continuent de sécuriser le territoire national.

Écouter l'audio 02:51

"Le Sénégal voudrait se servir d’Adama Barrow pour contenir les rebelles casamançais." (Bano Barry, sociologue guinéen)

Sur le terrain, les soldats sénégalais de la Mission de la communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest en Gambie sont aux premières loges  et sont déployés dans plusieurs villes de Gambie, dont Banjul, la capitale. Une présence remarquée qui s'explique aisément: les deux pays, Gambie et Sénégal  étant liés par l’histoire, la culture et la géographie.

Le Sénégal et la Gambie faisaient partie d’un même territoire, avant leur éclatement. Cependant, depuis, leur accession respective à la souveraineté nationale, les deux pays ont toujours entretenu des relations tendues. Tensions nées du fait que Dakar a toujours mal vécu sa séparation de ce territoire: selon de nombreux historiens, cette séparation est perçue comme "une banane dans la gueule du Sénégal". En décidant de s’impliquer activement dans la résolution de la crise gambienne, le président Macky Sall espère en retirer des dividendes, c'est à dire résorber le conflit en Casamance, avec le départ de Yahya Jammet du pouvoir.

 

Pour plus de détails, cliquez sur l'image ci-dessus.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !