1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'EI revendique les attentats de Paris

L'Etat islamique a revendiqué les attaques de vendredi à Paris, qui ont fait au moins 128 morts et 250 blessés. L'état d'urgence a été déclaré.

Des assaillants ont attaqué simultanément au moins six lieux différents dans Paris et à Saint-Denis vendredi soir, 13 novembre. Les attaques, qui étaient coordonnées, ont visé plusieurs endroits dans les 10e et 11e arrondissements de Paris: plusieurs terrasses de bars et de restaurants ont été attaquées par des hommes équipés d’armes automatiques. Trois explosions ont éclaté aux abords du stade de France à Saint-Denis, où se déroulait le match amical France-Allemagne.

Selon la police, au moins 128 personnes auraient été tuées dans les attaques et plus de 250 personnes blessées, dont une centaine grièvement.

Frankreich Terror in Paris Stade de France

La police bloque la route du Bataclan.

Dans la soirée, toutes les forces de l’ordre ont été mobilisées, 1 500 soldats ont été envoyés en renfort dans la nuit. A la fin, huit des assaillants sont morts, selon la police, dont sept se seraient fait exploser.

Revendication de l'Etat islamique

Le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué le carnage sans précédent perpétré à Paris, qualifié d"acte de guerre" par le président François Hollande. "Huit frères portant des ceintures explosives et armés de fusils d'assaut ont visé des sites choisis soigneusement au coeur de Paris", a écrit dans son communiqué de revendication le groupe jihadiste.

L’attaque la plus grave a eu lieu au Bataclan, une salle de concert, où au moins trois assaillants sont entrés pendant un concert du groupe de rock américain Eagles of the Death Metal. Ils ont mitraillé les spectateurs dans le noir, achevant les survivants ou tous ceux qui bougeaient. L’attaque a duré près de deux heures. L’assaut a été donné peu après minuit par la brigade de recherche et d’intervention (BRI). Au moins 82 personnes sont mortes au Bataclan, selon l’agence de presse AFP qui cite une source policière, dont trois ou quatre assaillants.

Frankreich Terror in Paris Bataclan

Des rescapés de l'attaque du Bataclan

La France visée pour la deuxième fois

Le président français, François Hollande, a décrété dans la soirée du vendredi l’état d’urgence sur tout le territoire français, le contrôle aux frontières a été rétabli. Les écoles et établissements universitaires sont fermés ce samedi ainsi que tous les musées, bibliothèques, gymnases, piscines, marchés.

Les Chefs d'Etat du monde entier ont condamné les attentats: la chancelière allemande Angela Merkel s'est dit vendredi soir "profondément choquée" par les attaques "à l'évidence terroristes". Son ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a déclaré: "Nous nous tenons aux côtés de la France." Le président américain, Barack Obama, a parlé d’une attaque contre toute l'humanité. Vladimir Poutine, le président russe, a exprimé ses condoléances et le soutien et la solidarité de la Russie au président François Hollande et à l'ensemble du peuple français.

Frankreich Terror in Paris

Toutes les forces de l'ordre ont été mobilisées.

Après les attentats sur le magazine satirique Charlie Hébdo en janvier 2015, c’est la deuxième fois cette année que la France est visée.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !