1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Egypte renforce sa législation anti-terroriste

La décision du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi de renforcer l'arsenal antiterroriste par une loi d'exception fait couler beaucoup d'encre dans les journaux allemands ce mardi.

"La nouvelle loi anti-terroriste égyptienne n'est pas un signe de force", critique ainsi la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung: "Elle élargit de manière absurde la définition juridique de "crime terroriste". Car selon cette loi, un simple article de journal qui différerait des directives officielles, peut désormais faire l'objet de poursuites judiciaires et de peines comparables à celles qu'encourent les auteurs d'attentats terroristes. Apparemment, les dirigeants du Caire se sentent assiégés dans leurs bâtiments gouvernementaux et ne voient que des ennemis tout autour d'eux, estime l'éditorialiste.

Ägypten Kairo Verfassungsgerichtshof

La Cour constitutionnelle égyptienne au Caire

Depuis qu'ils ont pris le pouvoir il y a deux ans, le pays ne s'est aucunement normalisé. Et ils disposent de moins en moins de soutien à l'étranger également. Les Etats du Golfe se distancient de l'Egypte d'Al Sissi; ils ont d‘autres priorités que la persécution des Frères Musulmans.La nouvelle loi antiterroriste montre que les dirigeants sont nerveux. À raison. Car, jusqu'ici, ils n'ont réussi que bien peu de choses", conclut la FAZ.

Ägypten Sinai Sicherheit Polizei Terror

Une patrouille blindée des forces de sécurité égyptiennes dans le nord Sinai (juillet 2015)

"Al-Sissi tire trop sur la corde", estime aussi le quotidien Neue Osnabrücker Zeitung: "Il creuse de plus en plus de fossés au sein de la population et divise la société au lieu de l'unir. C'est dangereux et pousse l'Egypte au bord de la guerre civile. La Libye et l'Irak illustrent de la pire manière le destin de pays aussi profondément déchirés. Et pour éviter que l'Egypte ne sombre dans un tel abîme, le pays a besoin de réconciliation nationale et non pas de davantage de répression", avertit le journal.

Autre thème: Le débat sur les réfugiés en Allemagne

"La chancelière a raison quand elle prévient que, bientôt, la gestion du nombre croissant de réfugiés sera un plus gros sujet de préoccupation pour l'Union européenne que la Grèce ou la stabilité de l'Euro", souligne le quotidien Landeszeitung de Lünebourg: "L'UE serait bien conseillée d'apporter davantage de soutien aux états voisins de pays en proie à la guerre civile. La Jordanie n'a que six millions d'habitants et accueille pourtant déjà plus de 600.000 réfugiés syriens. On ne veut pas s'imaginer ce qui se passerait face à un tel afflux dans les pays de l'Union européenne !"

Bildergalerie Wie wohnen Flüchtlinge in Deutschland Nürnberg

Un peu partout en Allemagne, on construit des foyers d'asile pour les réfugiés. Ici, à Eckental près de Nuremberg en Bavière




"Comme bien d'autres responsables européens, Angela Merkel a omis de se soucier des réfugiés, critique pour sa part le journal Rhein-Zeitung de Coblence. Jusqu'ici aucun chef de gouvernement en Europe n'a pris une initiative courageuse et plaidé pour une solution européenne.

Symbolbild Deutschland Flüchtlinge kommen an

File d'attente de réfugiés pour se faire enregistrer par les autorités allemandes à Zirndorf dans le sud de l'Allemagne

Au lieu de cela, lors de sommets consacrés à la question des réfugiés, on pèse et analyse avec prudence les positions des uns et des autres et les limites tolérables pour obtenir un compromis minimal temporaire. Pendant ce temps des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants meurent noyés en Méditerranée !" s'indigne l'éditorialiste.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !