1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'Egypte en deuil

Ce lundi ils étaient des centaines de chrétiens égyptiens à participer aux funérailles des victimes des attentats de dimanche contre deux églises coptes.

Des attaques terroristes revendiquées par l’Etat islamique qui ont fait 45 morts et renforcé l'inquiétude des chrétiens dans le pays. Une situation qui a poussé le gouvernement à approuver l’Etat d’urgence décrété par le président Abdel Fattah Al-Sissi.

Ils étaient près de 2 000 croyants, réunis dimanche à l'église Saint-Georges, à Tanta, au nord du Caire, pour célébrer le culte du dimanche des Rameaux, lorsque le kamikaze s’est fait exploser. Samir âgé de 65 ans environ, était présent il est toujours sous le choc "mon fils Benjamin vient juste d’être opéré. Je me tenais à côté de l'autel dans l'église, mon fils chantait dans le chœur. Nous avons été complètement surpris par l'explosion. Nous étions dans un très mauvais état. Il y a eu tellement de morts et de blessés. Dieu ne peut pas accepter quelque chose comme ça ".

Des coptes toujours sous le choc

Des morts et des blessés, il y en a eu également à Alexandrie à l'église Saint-Marc, l'une des plus anciennes de la ville et un lieu symbolique pour les chrétiens en Egypte.  Il s’agit des attentats les plus sanglants commis ces dernières années contre les Coptes, qui représentent 10% des 92 millions d'Egyptiens. Les chrétiens égyptiens ont été à plusieurs reprises victimes de violence ces derniers mois poussant des centaines d’entre eux à fuir. Ils se disent par ailleurs victimes de discriminations de la part des autorités et de la majorité musulmane. Des musulmans qui ont condamné toutefois les attaques de dimanche. Que ce soit les Cheikh sunnites de l'Université Al-Azhar ou le ministre des Affaires religieuses, Mohammed Mukhtar Gomaa "ces attaques sont dirigées contre tous les Egyptiens, ils ont touché chacun d'entre nous. Les attaques visent la sécurité de notre pays. Selon la loi de la charia islamique une attaque contre une église est similaire à une attaque contre une mosquée. La protection des Eglises est tout aussi obligatoire que celle de la mosquée. Celui qui mène une attaque contre une église, n’est pas croyant, il n'a aucune morale. Si quelqu’un n’agit pas en homme, c’est qu’il a renoncé à son humanité".

La communauté copte orthodoxe d’Egypte est la plus importante communauté chrétienne au Moyen-Orient, et aussi la plus ancienne.   Les attaques de Tanta et Alexandrie surviennent alors que dans quelques semaines, le pape François se prépare pour une visite au Caire pour y rencontrer les représentants coptes comme musulmans. Le voyage est maintenu, a fait savoir Le Vatican aujorud'hui. 
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !