1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'Egypte à la croisée des chemins

En Egypte, la commission constituante doit se prononcer sur la version finale du projet de Constitution. Une décision qui a été prise à la hâte mercredi alors que le pays est plongé dans une crise sans précédent.

Pour la première Constitution de l'ère post-Moubarak, on ne peut pas dire que le climat soit détendu. En principe, la commission constituante égyptienne avait jusqu'au mois de février pour achever ses travaux mais hier Ahmed Darrag, son secrétaire général, a annoncé que le vote aurait lieu dès aujourd'hui. Une décision qui apparaît comme une volonté de hâter le processus alors que le pays est coupé en deux, entre partisans et opposants du président Morsi depuis que ce dernier a voulu se doter de pouvoirs exceptionnels.

Par ailleurs, la future loi fondamentale est au cœur d'un bras de fer entre les islamistes d'un côté et l'opposition laïque et libérale de l'autre ainsi que les églises chrétiennes d'Egypte qui sont opposés à la commission constituante. C'est en particulier la place de la charia, la loi islamique, dans la future législation égyptienne qui fait débat. La place de la femme et certaines libertés publiques sont également très discutées. L'opposition au président Morsi voit dans la nouvelle Constitution un risque d'islamisation pour l'Egypte.

Mohamed Morsi qui devrait par ailleurs prendre la parole dans la journée á la télévision pour expliquer sa politique. A voir s'il parvient à calmer les Egyptiens qui ont prévu dans un camp comme dans l'autre de descendre dans les rues ces prochains jours.

Ci-dessous, la correspondance de Marion Taboul au Caire.

Écouter l'audio 01:36

Un texte encore très flou

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !