1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'effronterie des dirigeants russes

Au menu dans les journaux : le Pakistan, l'affaire Sarrazin en Allemagne mais tout d'abord la Russie, où le parti de Dmitri Medvedev et de Vladimir Poutine - Russie Unie - a remporté haut la main les élections locales.

default

Russland Wahlen Kommunalwahlen Wählerin in Wladiwostok

Elections locales à Vladivostock dimanche

A Moscou, Russie Unie rafle 90% des sièges du parlement municipal, 32 sièges sur 35. Un résultat de rêve qui rappelle l'époque communiste, écrit la tageszeitung, et qui apparaît assez effronté, même dans un pays où les procédures électorales sont loin d'être irréprochables. S'il y a une chose à tirer de ce scrutin, c'est la démesure des gens de pouvoir, qui n'ont à craindre aucune conséquence de leurs actes. Quant à la campagne, elle ressemblait à une parodie, dans laquelle les partis d'opposition étaient condamnés à un rôle de pantomime.

La Süddeutsche Zeitung remarque en effet qu'il est toujours très difficile pour les opposants de bénéficier de l'égalité des chances garantie par la loi. Les espaces publicitaires, les affiches électorales, l'accès aux médias : les principaux instruments de contrôles sont dans les mains des dirigeants et les élections de dimanche n'ont pas montré d'amélioration fondamentale. Si Dmitri Medvedev aspire vraiment à la démocratie, il n'a pas le droit de faire de beaux discours sur ce scrutin.

Rawalpindi Pakistan

Le QG de Rawalpindi

La Frankfurter Allgemeine Zeitung commente la situation au Pakistan. Le Pakistan où a eu lieu hier la quatrième attaque meurtrière en l'espace d'une semaine. Les forces armées ont proclamé trop tôt le succès de leur offensive du printemps. Les taliban font la preuve actuellement de leurs capacités d'action et de la vulnérabilité de l'Etat. Les militaires pakistanais ne peuvent même plus assurer leur propre sécurité, comme l'a montré l'attaque de leur QG à Rawalpindi. Et même si Washington et Londres assurent que le gouvernement garde le contrôle sur l'arsenal nucléaire, on préfère ne pas parier dessus.

Thilo Sarrazin Bundesbank Vorstand Deutsche Bundesbank

Thilo Sarrazin

Die Welt, enfin, se penche sur le scandale en Allemagne autour de Thilo Sarrazin, cet administrateur de la Bundesbank qui a tenu des propos raciste sur les immigrés. Le journal approuve le fait que le conseil central des juifs s'exprime à ce sujet. Mais il regrette en revanche la comparaison de Sarrazin avec Goering, Goebbels ou Hitler. Car, selon lui, comparé à ce que ces hommes ont dit des juifs, des Polonais ou d'autres encore, même les pires dérapages de Sarrazin ne sont rien.

Anne-Julie Martin / M.A. Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !