1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'eau potable, denrée rare au Niger

Au Niger, 39% des ménages ruraux contre 3% des ménages urbains s’approvisionnent en eau de boisson auprès de sources non améliorées et sont donc exposés aux maladies liées à l’eau de mauvaise qualité. Reportage.

Écouter l'audio 01:49

« Nous utilisons des bidons de 25 litres pour puiser. Ça fait mal, mais on n’a pas le choix » (une habitante)

Au Niger, il existe de fortes disparités entre les milieux urbain et rural, sur la qualité de l’eau de consommation des ménages. Takalmawa est l’un des rares villages de la commune de Djirataoua dans la région de Maradi, à être doté d’une mini-adduction d’eau potable ou mini AEP. Mais ce matin, à l’une des cinq bornes fontaines du village, sous le soleil de midi, nous trouvons une file interminable de bidons. L’eau coule à peine du robinet. Depuis quelques mois, le système photovoltaïque de la source ne fonctionne pas correctement. Notre correspondant au Niger, Ali Abdou, s’est rendu au village de Takalmawa dans le sud du pays, où il a constaté la difficulté de la population à s’approvisionner en eau potable.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !