1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le virus Ebola tue en Guinée

61 personnes sont mortes depuis janvier, essentiellement dans le sud de la Guinée de fièvre hémorragique, dont le virus Ebola. Des analyses doivent déterminer la nature de trois cas dans la capitale Conakry.

Écouter l'audio 01:58

«La fièvre Ebola se transmet par les fluides corporels»

L'institut Pasteur de Dakar doit donner les résultats concernant trois cas suspects de fièvre hémorragique à Conakry, la capitale. Le ministère de la Santé guinéen a assuré qu'il ne s'agissait pas de la fièvre Ebola.

Des mesures ont déjà été prises comme le traitement gratuit de tous les malades dans des centres d'isolement et l'information des populations sur les mesures d'hygiène individuelles et collectives. Aucun traitement ne peut guérir cette fièvre Ebola et seule la prévention peut empêcher sa propagation.

Les explications du docteur Awada Mohamed, médecin clinicien et directeur de l'hôpital Ignace Deen de Conakry.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !