Le vent tourne à Abidjan | Afrique | DW | 01.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le vent tourne à Abidjan

Situation toujours confuse en Côte d'Ivoire. Les forces pro-Ouattara poursuivent leur offensive. L'ONU et plusieurs ONG de défense des droits de l'Homme appellent à la vigilance pour épargner le plus possible les civils

default

La bataille fait rage à Abidjan

A 17h TU

Les appels se multiplient, en direction de Laurent Gbagbo, pour qu'il accepte sa défaite et décide de partir. L'ONUCI, la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire, a elle aussi fait savoir qu'elle était prête à faciliter le départ de Laurent Gbagbo "si tel était son souhait" et pour l'instant, c'est justement là que le bât blesse: malgré les pressions, le président sortant s'accroche toujours à son fauteuil. Le point à 17h TU avec Julien Adayé, notre correspondant à Abijdan. Il est au micro de Marie-Ange Pioerron.

Kossivi Tiassou a recueilli des réactions des deux camps. Vous pouvez les écouter ci-dessous.

Elfenbeinküste Fernsehrede von Alassane Ouattara

Alassane Ouattara lors de son discours à la Nation jeudi soir

Peut-on dire que la partie est terminée pour Laurent Gbagbo et pourquoi l’homme tente-t-il toujours de résister ? Ecoutez l’analyse de Gilles Yabi de l’International Crisis Group. Il a été joint par Georges Ibrahim Tounkara.

L'Europe aussi s'intéresse à la transition qui semble se profiler en Côte d'Ivoire. L'Allemagne espère que le changement se fera le plus pacifiquement possible. D'où les appels lancés par Berlin à Alassane Ouattara depuis le début de la crise, comme l'explique Walter Lindner, Directeur Afrique au ministère allemand des Affaires étrangères. Il est au micro de Dirke Köpp.

Edition : Sandrine Blanchard, Cécile Leclerc

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !