1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afro-presse (hebdomadaire)

Le vent pourrait tourner pour les "pseudos démocraties dynastiques" d'Afrique subsaharienne

Critiquant le "crâneur" président du Togo, les journaux allemands reviennent cette semaine sur les manifestations dans le pays. Des manifestations signe d'un espoir pour la démocratie estiment les observateurs.

"Le crâneur président du Togo". C'est le titre d'un article de la Neue Zürcher Zeitung. Le journal suisse en langue allemande revient sur les manifestations de masse contre le président Faure Gnassingbé. "Celui qui gouverne le pays depuis 50 ans avec sa famille".
 
Avec les manifestations en ce moment la Neue Zürcher Zeitung voit un espoir de démocratie pour le Togo. "Un million de manifestants, ca ne s'arrête pas comme ça, même en confisquant les réseaux sociaux", dit le journal. Il cite ensuite pêle-mêle les élections annulées au Kenya récemment ou la démission de Blaise Compaoré en 2014 au Burkina-Faso. "Le vent pourrait tourner pour les pseudos démocraties dynastiques d'Afrique subsaharienne" conclut la Neue Zürcher Zeitung. 

 

La baisse du France dévastatrice en République démocratique du Congo

En Allemagne, la Süddeutsche Zeitung revient sur la baisse du Franc au Congo. Le journal montre l'ampleur du phénomène à ses lecteurs avec un reportage à Goma. "Quand la farine de maïs et le savon deviennent un luxe", raconte Judith Raupp aux lecteurs dans les colonnes du journal. 100.000 Francs s'échangeaient contre 111 dollars il y encore un an. C'est 63 dollars seulement aujourd'hui.

Le résultat ce sont ces gens qui ont mal à la tête car ils ont faim, ces vendeurs de légumes qui doivent revendre leurs produits au prix d'achat, sans donc gagner d'argent. Et pire encore : les enlèvements d'enfants augmentent raconte la journaliste. "Policiers et soldats cherchent à compenser les pertes de salaire avec les rançons" et n'hésitent pas à tuer si les parents n'ont pas l'argent nécessaire. Á Goma, une professeur prie chaque jour, raconte le journal. "Elle espère que ça n'arrivera pas à ses enfants, car elle n'aurait pas l'argent pour les sauver". 

 

Un nouveau remède peut-être trouvé contre la Malaria

Il n'y pas que du négatif sur l'Afrique dans les journaux en langue allemande. Une expérience en Afrique du Sud relatée dans le Tagesspiegel et Die Welt notamment donne espoir aux chercheurs. C'est l'animal qui pourrait sauver l'humain ! Le principe est simple : on dépose sur des vaches ou des chèvres un produit qui ressemble à la transpiration humaine. Les moustiques malades sont ainsi attirés plus vers les animaux, qui sont immunisées contre la maladie, que vers les humains. Le moustique les pique et meurt. Un vrai espoir disent les chercheurs alors qu'en 2015 plus de 100 millions de personnes sont mortes de la malaria dans le monde. L'expérience sera prochainement menée aussi en Ouganda. 

Et puis un espoir aussi pour la planète venu d'Afrique. Un espoir ou en tous cas une démonstration que les changements de comportement peuvent aider la Terre et ses habitants. Alors que chaque année six à douze millions d'hectares cultivables deviennent inutilisables à cause de la mauvaise exploitation qui en est faite, Die Zeit nous emmène en Ethiopie, dans la région du Tigré. 

Depuis les années 90 "les agriculteurs ont décidé d'instaurer des règles de pâturage, construit des fossés ou encore créé des forêts communales", explique le journal. Résultats la région est verte, très verte même ! Cette année d'importante sécheresse, les paysages du Tigré ont même beaucoup mieux résisté que certains autres. "Un signe du travail accompli", sourit une experte de la Convention sur la lutte contre la désertification de l'ONU sur place. 

 

Liens

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !