1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le Venezuela, source d'inquiétude

 Les journaux allemands se penchent ce mardi sur les démissions et limogeages à répétition à la Maison Blanche et sur l'actualité politique au Venezuela.

"Des dirigeants de premier plan de l'opposition vénézuélienne interpellés par la police" : sous ce titre la Süddeutsche Zeitung revient sur l'arrestation de Leopoldo Lopez, 46 ans, fondateur du parti Voluntad Popular (Volonté populaire, droite) et du maire de Caracas Antonio Ledezma, 62 ans.

  Les deux hommes ont été arrêtés selon leurs familles en pleine nuit chez eux, où ils étaient en résidence surveillée. Ceci à la veille de l'installation prévue des 545 membres de l'Assemblée Constituante qui doit diriger le Venezuela pour une durée indéterminée. Une Constituante voulue par le président socialiste Nicolas Maduro qui a qualifié son élection de triomphe "historique". 
"Un triomphe" qui n'est pas sans conséquence. La Berliner Zeitung rappelle que Washington a annoncé des sanctions contre le pouvoir vénézuélien notamment le "gel" de "tous les avoirs" que posséderait le président aux Etats-Unis. Quatrième chef d'Etat seulement à être ainsi sanctionné par Washington qui qualifie l'élection de l'Assemblée constituante d'"illégitimes", Nicolas Maduro est également considéré désormais comme un "dictateur" par les Américains.

USA John Kelly wird neuer Stabschef von Donald Trump (Reuters/J. Roberts)

Le président américain Donald Trump et John Kelly son nouveau Sécrétaire général à la Maison Blanche

La maison blanche entre limogeages et démissions

 Aux Etats-Unis justement, le feuilleton des limogeages et démissions est loin d'être terminé à la Maison Blanche. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung," la retraite forcée d'Anthony Scaramucci, le directeur de la communication de la Maison Blanche, est un bon début pour le nouveau Sécrétaire général de Trump, John Kelly. Le général a démontré qu'il veut mettre de l'ordre dans le chaos à la Maison Blanche." L'ancien général des Marines, jusqu'ici ministre de la Sécurité intérieure, est certes un homme à poigne, mais est-ce suffisant? S'interroge le journal. Avec un Donald Trump "imprévisible" la tâche dans tout les cas ne sera pas aisée. La Frankfurter Rundschau fait d'ailleurs à ce sujet une comparaison entre l'attitude de Trump président et Trump animateur télé. Dans la télé réalité "The Apprentice" (L'apprenti) rappelle le journal, Trump procédait par élimination des candidats. Son slogan: „You’re fired“ est devenu familier. 
Apparemment, il a perfectionné ce style de leadership maintenant qu'il est le chef de la Maison Blanche, constate la Frankfurter Rundschau qui précise qu'après tout Reince Priebus est resté 189 jours secrétaire général, Sean Spicer 183 jours comme porte-parole de la Maison Blanche. L'ex  Conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn n'a fait que 23 jours et Anthony Scaramucci a battu le record avec dix jours passé à son poste de directeur de la communication.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !