Le tueur de Natalia Estemirova identifié selon Moscou | International | DW | 15.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le tueur de Natalia Estemirova identifié selon Moscou

Un an après l'assassinat de la militante des droits de l'homme, le président russe Dmitri Medvedev affirme que la police a retrouvé la trace du tueur. Une annonce faite lors de la visite d'Angela Merkel en Russie.

default

Procession à la mémoire de Natalia Estemirova le 16 juillet 2009 à Grosny

« L’exécutant du meurtre, le tueur, a été démasqué et précisément identifié ». C’est ce qu’a déclaré le président russe Dmitri Medvedev à l’issue d’une conférence de presse à Ekaterinbourg, à laquelle était présente la chancelière allemande Angela Merkel. L’assassin de Natalia Estemirova a été identifié par les enquêteurs, mais Dmitri Medvedev n’a pas pour autant donné de nom.

Natalja Estemirowa

Natalia Estemirova

Le 15 juillet 2009, la militante des Droits de l’Homme, qui représentait l’ONG Memorial en Tchétchénie et qui travaillait notamment sur les exactions commises par les autorités de cette république du Caucase Nord, avait été enlevée à Grozny puis retrouvée morte quelques heures plus tard en Ingouchie. Un crime qui avait profondément choqué l’opinion publique, aussi bien en Russie qu’en Occident. Au lendemain de cet assassinat, Angela Merkel, qui se trouvait alors en Russie, avait exigé que tout soit fait pour arrêter les meurtriers. A l’époque, les collègues de Natalia Estemirova craignaient que l’enquête n’aboutisse pas, comme c’est souvent le cas dans ce genre d’affaires en Russie, à l’instar de la journaliste russe d’opposition Anna Politovskaïa. Cette spécialiste de la Tchétchénie avait été retrouvée morte le 7 octobre 2006 à Moscou, et l’affaire n’a jamais été vraiment élucidée.

NO FLASH Natalja Chussainowna Estemirowa

La foule dresse des portraits de la militante assassinée.

Réactions européennes

Un mandat d’arrêt international a été lancé contre le tueur de Natalia Estemirova. Reste à savoir, selon Dmitri Medvedev, pourquoi un tel crime a été commandité. De son côté, l’Union Européenne a appelé Moscou à mettre fin au climat d'impunité qui affecte le Nord-Caucase. Ainsi Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, espère « que des résultats seront rapidement enregistrés dans les enquêtes menées sur la mort de Mme Estemirova (...) et d'autres défenseurs des droits de l'Homme ». Même son de cloche à Paris, où Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, a demandé dans un communiqué aux autorités russes « de tout mettre en œuvre pour mettre fin au climat d'impunité qui règne actuellement au Nord Caucase et en particulier en Tchétchénie ».

Angela Merkel in Jekaterinburg Dimitri Medwedew

Dîner à Ekaterinbourg, l'occasion de sceller quelques accords

L'économie au cœur de la visite de Merkel A l’ occasion de la brève visite d’Angela Merkel en Russie, le président Medvedev a appelé les sociétés allemandes à s'impliquer dans la modernisation de l'économie russe, afin de renforcer la coopération entre les deux pays. A cette occasion, une série d'accords ont été signés par des entreprises allemandes. A commencer par le conglomérat industriel Siemens, qui a signé des protocoles d'accord pour moderniser 22 stations d'aiguillage d'ici à 2026 et fournir à la société des chemins de fer russes 240 trains régionaux dans les dix ans à venir. La facture s'élèverait à 2,2 milliards d'euros.

Auteur : Ali Farhat
Edition : Mireille Dronne, Anne Le Touzé

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !