1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le TPIR renvoie un génocidaire présumé au Rwanda

C'est une première dans l'histoire du TPIR mais c'est aussi une décision qui suscite des remous. L'avocat du génocidaire présumé estime que les conditions pour un procès équitable ne sont pas réunies au Rwanda.

UN-Tribunal in Tansania gegen mutmaßliche ruandische Kriegsverbrecher. Presiding judge of the Chamber Llyod Williams of St. Kitts and Nevis speaks during a session of the International Criminal Tribunal for Rwanda (ICTR) in Arusha, Tanzania, Tuesday 02 April 2002. The long-awaited trial of four suspected masterminds of the 1994 Rwandan genocide opened at the UN court here Tuesday in the absence of the accused, the independent Hirondelle news agency reported. The UN Criminal Tribunal for Rwanda (ICTR) is trying former Rwandan defence ministry adviser Theoneste Bagasora and three former military leaders, Anatole Nsengiyumva, Aloys Ntabakuze and Gratien Kabiligi on genocide and other charges. dpa

UN-Tribunal in Tansania gegen mutmaßliche Ruanda Kriegsverbrecher

Le détenu en question s'appelle Jean Bosco Uwinkindi. Au moment du génocide en 1994, il était Pasteur dans une église pentecôtiste. Selon le TPIR, Jean Bosco Uwinkindi a pris la tête d'un groupe de tueurs pour rechercher et exterminer des Tutsis de la commune de Kanzenze.

Jean Bosco Uwinkindi a été arrêté en Ouganda en 2010 année de son inculpation. Son procès aura donc lieu au Rwanda. Depuis longtemps, ce pays demande à juger lui-même les auteurs du génocide. Mais le TPIR a toujours refusé. Aujourd'hui le tribunal spécial basé à Arusha estime que le Rwanda remplit les conditions qu'il faut pour un procès juste et équitable. Ecoutez ci-dessous les précisions de Fréjus Quenum

Edition : Konstanze von Kotze

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !