1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

« Le théâtre ne s'arrête pas à la représentation »

Exil, solitude et violence sont au cœur de la pièce « Et si je les tuais tous Madame ? ». Avec elle, l’auteur et metteur en scène burkinabè Aristide Tarnagda veut interpeller le public et susciter un débat.

Sur scène, l'acteur Lamine Diarra est entouré de trois musiciens

Sur scène, l'acteur Lamine Diarra (deuxième en partant de la droite) est entouré de trois musiciens

Que se passe-t-il dans la tête d’un homme qui s’apprête à commettre un vol ? Un homme sans ressources, seul, étranger, qui hésite, qui pèse le pour et le contre : voler le sac d’une femme qui attend, au volant de sa voiture, que le feu passe au vert ou y renoncer et garder sa dignité. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la pièce « Et si je les tuais tous Madame ? ».

Aristide Tarnagda multiplie les voyages en Afrique et en Europe

Aristide Tarnagda multiplie les voyages en Afrique et en Europe

Le spectacle a été créé au Burkina Faso en 2012 à l’occasion du festival Récréâtrales à Ouagadougou. Cette année, le dramaturge et metteur en scène Aristide Tarnagda est venu le présenter en Allemagne, au Theater im Bauturm de Cologne. La pièce a aussi été jouée en France, notamment au festival d’Avignon.

Écouter l'audio 12:29

Ecoutez le Forum des cultures !

Audios et vidéos sur le sujet