1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Tchad secoué par une grogne sociale

Une crise financière à l’origine des troubles sociaux causés surtout par le retard dans le paiement des fonctionnaires de l'Etat et la suppression des bourses des étudiants.

Selon Ahmat Mahamat Hassane, professeur à l’université de N‘Djamena, avec le refus de la Banque centrale des pays de l’Afrique centrale de permettre au Tchad d’accéder à ses reserves, le gouvernement est contraint de trouver une issue favorable à la grogne sociale. L'universitaire tchadien estime par ailleurs que cette crise est la conséquence d'une succession de mauvaises politiques en matière de gestion des richesses du pays, qui ne fonctionnait que grâce à ses revenus pétroliers. 

Tschad Studentendemo in N'Djamena (DW/D. Blaise)

Des étudiants mécontents menacent d'occuper la rue

Nouvelles arrestations

Selon notre correspondant au Tchad, quatre responsables syndicaux des étudiants considérés comme les cerveaux de la marche pacifique nationale prévue ce mercredi 28 septembre 2016 ont été arrêtés à N'Djamena.

Il s’agit du président de l'Union Nationale des Étudiants Tchadiens Barka Le Roi, ainsi que trois de ses camarades. Ces étudiants se seraient rendus à la police judiciaire hier pour s'enquérir de la situation de 4 de leurs camarades arrêtés lors de la manifestation du 26 septembre 2016. Enfin, dans un communiqué lu à télévision nationale hier, le ministre de la sécurité publique interdit la marche des étudiants prévue ce matin. Ecoutez ci-dessous le Prf. Ahmat Mahamat Hassane.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !