1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Tchad pointé du doigt par Amnesty

Amnesty International dresse un tableau sombre des droits de l'homme au Tchad. Dans son rapport publié ce jeudi, l'ONG dénonce des arrestations, des détentions arbiraires et de graves atteintes à la liberté d'expression.

Christian Mukosa, auteur du rapport d'Amnesty International

Christian Mukosa, auteur du rapport d'Amnesty International

"Des centaines de personnes, dont des députés de l'opposition, des journalistes et des universitaires, sont détenues illégalement au Tchad, souvent sans inculpation et dans des conditions déplorables", dénonce le Amnesty International dans son rapport. L'ONG demande que cessent "les homicides, disparitions forcées et les placements en détention illégale de détracteurs du gouvernement".

Ecoutez ci-dessous Christian Mukosa chercheur au programme Afrique de Amnesty international et co-auteur du rapport :

Écouter l'audio 02:04

" les droits des personnes arrêtées ne sont pas respectés" (Christian Mukosa)

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !