1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Tchad justifie son soutien à Bangui

Près de trois semaines après avoir lancé leur offensive, les rebelles centrafricains menacent plus que jamais le régime de Bozizé. Si les USA et la France ne comptent pas lui venir en aide, il en va autrement du Tchad.

Chadian President Idriss Deby Itno speaks to the press after meeting with French President Nicolas Sarkozy at Elysee Palace in Paris, France, 19 July 2007. Mr. Sarkozy received Idriss Deby Itno, who is on an official visit to France. Foto: EPA/HORACIO VILLALOBOS +++(c) dpa - Report+++

Tschad Präsident Idriss Dedy Itno

Les rebelles de la coalition Séléka ne sont plus qu'à quelques dizaines de kilomètres de Bangui, la capitale. Le président centrafricain François Bozizé a demandé jeudi l'aide de la France et des Etats-Unis, restés sourd à ses appels. Washington a par ailleurs fait évacué son ambassade. En revanche, le Tchad a déjà envoyé des troupes sur place, dans le cadre des accords de maintien de la paix de la Communauté des Etats d'Afrique australe. Celle-ci a entamé une médiation pour tenter d'obtenir un cessez-le-feu et des négociations entre François Bozizé et la rébellion.

Écouter l'audio 00:56

Le message du président tchadien lu par Haroun Kabadi, président de l'Assemblée nationale

Le président tchadien Idriss Deby Itno a justifié cette intervention armée. Pour écouter un extrait de son message à l'Assemblée nationale, cliquez sur le lien.






Ce n'est pas la première fois que N'Djamena prête main forte à son voisin. Pour autant, le président centrafricain Bozizé pourra-t-il durablement compter sur l'aide de son allié tchadien ? Ci-dessous, les précisions de notre correspondant à N'Djamena Eric Topona.

Écouter l'audio 01:33

L'opposition s'interroge sur le bien-fondé de cette intervention

La rédaction vous recommande

L'Afrique en débat

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !