1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interview de la semaine

Le tô, les Mandingues en sont dingues

Le tô (ou too) est un plat typique du pays mandingue. En Guinée, sa préparation varie selon les régions. Mais le plat se cuisine toujours à base de pâte de maïs ou de manioc, de préférence accompagnée de sauce de gombo.

default

vendeuses de manioc sur un marché

La sauce de gombo, un légume gluant, qui facilite le transit de la pâte. D'ailleurs, en Guinée, le tô de manioc au gombo est réputé pour ses vertus laxatives. Pour savoir comment préparer ce plat, écoutez ci-dessous le reportage, à Conakry, d'Abdramane Cissé:

Écouter l'audio 02:32

Le tô, un plat léger consommé au quotidien












La recette :

Pour préparer la pâte de tô qui donne son nom au plat, il faut de la poudre de manioc, préalablement tamisée.

On fait bouillir de l'eau dans une marmite. Lorsque cette eau est à ébullition, on y verse la poudre de manioc qui est ensuite remuée, à l'aide d'une spatule en bois, jusqu'à obtenir une pâte.

Si cette pâte n'est pas assez consistante à votre goût, vous pourrez toujours y ajouter un peu de poudre de maïs ou du grain de fonio, une céréale qui améliorera sa consistance.

Pour la sauce :

Du gombo sec (de préférence en poudre) ou du gombo frais, de la pâte d'arachide, du sel, du poisson séché pour l'arôme, de la viande pilée ou hachée, de l'aubergine, du piment, un peu d'huile de palme, de l'oignon, des feuilles d'oignon.

La préparation de la sauce commence comme celle de la pâte.

On porte l'eau à ébullition. Ensuite on y ajoute la pâte d'arachide, tous les légumes (cités ci-dessus) finement découpés, avant de saupoudrer ce mélange de poudre de gombo.

On utilise enfin une autre spatule en bois, dont l'extrémité ressemble à celle d'une flèche, pour remuer la sauce : La tige de cette spatule est placée entre les paumes des deux mains tandis que son extrémité (le bout de la flèche) est plongée dans la sauce à ébullition. Ainsi, on frotte la spatule dans un mouvement rotatif afin d'obtenir une sauce homogène. C'est le gombo qui donne la consistance à la sauce du tô.

En Guinée, le tô se mange, de préférence, à la main. On fait une petite boule avec la pâte de manioc que l'on trempe ensuite dans la sauce avant de l'avaler. On peut également renverser la sauce sur la pâte et déguster le plat en arrachant, à la cuillère ou à la main, des petites boules.

Bon appétit !

Audios et vidéos sur le sujet