1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le spectre de la guerre civile ressurgit au Liban

Le 10 janvier, un quartier alaouite de Tripoli, dans le nord, a été touché par un double attentat suicide. Les deux kamikazes étaient Libanais. Reportage dans le quartier de Jabal Mohsen.

Écouter l'audio 31:07

"On est tous des cibles, toutes religions confondues"

Les craintes d'une contagion du conflit syrien et d'une multiplication des heurts entre les communautés sont dans tous les esprits au Liban, ce pays qui a connu la guerre civile jusqu'en 1990. L'attentat sur le café de Tripoli le 10 janvier avait fait neuf morts et 36 blessés. Les kamikazes étaient deux Libanais et l'attaque avait été revendiquée par la branche syrienne d'Al-Qaïda, le Front Al-Nosra. Hélène Bourgon s'est rendue dans le quartier touché, celui de Jabal Mohsen...

A la frontière israélo-libanaise, la tension est par ailleurs de nouveau vive; ce mercredi deux soldats israéliens ont péri dans une attaque revendiquée par le Hezbollah libanais contre un convoi militaire israélien dans les fermes de Cheeba, un secteur occupé par l'État hébreu. Une attaque qui survient 10 jours après la mort de six militants du mouvement libanais dans un raid israélien...

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !