1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Soudan expulse des diplomates occidentaux

Les autorités soudanaises engagent un nouveau bras de fer avec l’occident. Elles ont ordonné l’expulsion du représentant de l’Union européenne et de la chargée d’affaires du Canada à Khartoum. Le gouvernement soudanais les accuse d’ingérence dans les affaires intérieures du pays

Depuis le début de la guerre du Darfour à l’ouest du Soudan en 2003, les relations entre Khartoum et l’occident ont toujours été couvertes de nuages. L’armée soudanaise est en effet accusée de graves violations des droits de l’homme. Et lorsque la communauté internationale s’est engagée pour le déploiement d’une force de paix au Darfour, les dirigeants soudanais ont d’abord crié à une tentative d’ingérence dans les affaires intérieures du pays.

Et c’est fidèles à cette ligne qu’ils ont ordonné l’expulsion du représentant de l’Union européenne, Kent Degerfeld et de la chargée d’affaires du Canada Nuala Lawlor pour avoir rencontré des membres de l’opposition, selon des journaux arabes et soudanais. Ils auraient cherché à faire libérer des opposants arrêtés pour leur implication dans une tentative supposée de coup d’état.

L’Union européenne a pris l’affaire en main. La porte-parole de la Commission des affaires étrangères, Antonia Mochan :

‘’ La Commission peut bien confirmer que nous avons reçu des informations des autorités soudanaises que notre chef de délégation n’est plus le bienvenu au Soudan. Nous avons pris contact avec Khartoum pour avoir des explications et essayer de trouver une solution’’.

Selon des diplomates en poste à Khartoum la délégation de l’UE ainsi que la mission diplomatique canadienne s’occupaient de questions liées aux droits de l’homme. Ottawa reconnaît que sa chargée d’affaires défendait les valeurs de liberté, de démocratie, de droit de l’homme et d’état de droit au Soudan.

Le représentant européen, qui est en poste depuis cinq ans, dit avoir l’impression qu’il y a une incompréhension dans cette histoire. Pour certains observateurs ces expulsions sont une tentative de faire dérailler les efforts visant à rétablir la paix au Darfour.

En octobre 2006, le gouvernement soudanais avait expulsé l’émissaire de l’Onu Jan Pronk pour avoir parlé de défaite de l’armée soudanaise face aux rebelles.
  • Date 24.08.2007
  • Auteur Mahamadou Koné
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2bm
  • Date 24.08.2007
  • Auteur Mahamadou Koné
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2bm
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !