Le Soudan du Sud fête son premier anniversaire | Afrique | DW | 09.07.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Soudan du Sud fête son premier anniversaire

La joie qui avait accompagné la proclamation de l'indépendance le 9 juillet 2011 semble bien lointaine. Le Soudan du Sud, qui compte plus de huit millions d'habitants, reste l'un des pays les plus pauvres au monde.

Le président sud-soudanais Salva Kiir

Le président sud-soudanais Salva Kiir

Même si des efforts ont été consentis pour le développement du pays, il y a encore un manque crucial de routes, d'hôpitaux et d'écoles. Pour relever les défis, l'État sud-soudanais entend d'abord doter l'administration publique de personnel qualifié. C'est l'objet de ce cours de gestion administrative organisé dans une salle de conférence à Juba, la capitale sud-soudanaise.

Une trentaine de personnes assistent à ce cours, leur attention est focalisée sur l'enseignante. Venus de différents services administratifs du pays, les participants sont tous des fonctionnaires de l'État. Coleta Akusatro travaille dans l'administration en charge des droits de la femme. « Nous avons déjà achevé le cours sur les finances, la structure de l'administration locale et la gestion de projets. Nous entamons maintenant le droit administratif », explique-t-elle.

Südsudan Unabhängigkeit Feier 2012 Flagge

Le Soudan du Sud fête le 9 juillet le premier anniversaire de son indépendance

Manque de qualification

L'État reconnaît que la construction passe par une gestion efficace de l'administration. À cause des décennies de guerres qu'a connues le pays, l'administration est encore nouvelle et la plupart des fonctionnaires n'ont jamais reçu de formation. Marion Hormann travaille à l'Agence allemande de coopération internationale, la GIZ, à Juba.« Certains employés occupent des positions, pour lesquelles ils ne sont pas qualifiés, constate-t-elle. Ils y sont soit par l'intermédiaire d'un parent ou d'un ami, ou bien tout simplement parce qu'on avait besoin de quelqu'un d'une manière urgente. »

La GIZ soutient le gouvernement sud-soudanais dans la réforme de l'administration publique. C'est un travail de longue haleine, car selon un journal de la place, près de la moitié des fonctionnaires n'ont pas achevé l'école primaire. Par ailleurs, le pays manque de moyens financiers. À cause de litiges toujours non réglés avec le Soudan, le Soudan du Sud a cessé de produire du pétrole. Pourtant 98% des recettes de l'État proviennent de cette exportation.

Liens

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !