Le sort du clan Gbagbo | Afrique | DW | 27.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le sort du clan Gbagbo

Le parquet d’Abidjan a inculpé ce week-end 15 proches de Laurent Gbagbo. Dans ce contexte, une délégation de la CPI entame ce lundi à Abidjan une mission d'évaluation avant une éventuelle enquête.

L'ancien président Laurent Gbagbo, le jour de son arrestation, le 11 avril dernier

L'ancien président Laurent Gbagbo, le jour de son arrestation, le 11 avril dernier

Ces 15 proches du président déchu Laurent Gbagbo devront répondre selon le parquet ivoirien d’au moins 18 chefs d’accusations parmi lesquels: détournements de biens publics, crimes de sang, atteinte à la sûreté de l’État, participation à des bandes armées, crimes économiques et vol en réunion. Curieusement, les noms de Yao Paul N’dré, l’ancien président du Conseil Constitutionnel et de Brou Amessan Pierre, l’ex-DG de la RTI, ne figurent nulle part sur cette liste.

D’autre part, des mandats d’arrêts internationaux seront prochainement lancés contre des personnalités en cavale dont Charles Blé Goudé et Koné Katinan, l’éphémère argentier du gouvernement Aké Ngbo, accusé d’être le cerveau du démantèlement du système bancaire ivoirien. Les 15 personnalités, pour la plupart actuellement détenus à l’Hôtel la Pergola, seront dans quelques semaines transférées à la prison civile d’Abidjan.

En décembre dernier, ce rassemblement des jeunes patriotes était organisé par Charles Blé Goudé : ce dernier est aujourd'hui en fuite

En décembre dernier, ce rassemblement des jeunes patriotes était organisé par Charles Blé Goudé : ce dernier est aujourd'hui en fuite

Crimes contre l’humanité

Ces inculpations interviennent alors que la justice internationale accélère aussi le pas avec l`arrivée aujourd’hui à Abidjan d`une mission d`évaluation de la Cour pénale internationale, avant une éventuelle enquête. Parmi les personnalités inculpées figurent l`ancien Premier ministre Gilbert Aké N`Gbo, l`ex-ministre des Affaires étrangères Alcide Djédjé et Philippe-Henri Dacoury-Tabley, qui fut gouverneur de la Banque centrale des Etats d`Afrique de l`Ouest (BCEAO). Concernant les crimes de sang, l’enquête est loin d’être achevée selon le procureur de la république.

On se souvient par ailleurs que le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, a demandé jeudi dernier, aux juges de l`autoriser à mener une enquête sur des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre, dont sont accusés les combattants des deux camps. C’est une longue et dure bataille juridique qui s’annonce dans les prochaines semaines en côte d’ivoire, alors que le pays peine toujours à trouver ses marques après la crise postélectorale qui l’a secoué.

Auteur : Julien Adayé

Edition : Jean-Michel Bos

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !