1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le sommet Inde-Afrique s'est ouvert à New Delhi

L'Inde ne regarde vers l'Afrique que depuis dix ans environ alors que la Chine investit massivement sur le continent. Mais New Dehli n'entend pas rester spectatrice dans la course aux matières premières.

Écouter l'audio 01:54

" Le premier sommet Inde-Afrique s'est tenu en 2008"

Avec le ralentissement de l'économie chinoise, l'Inde est sur le point de devenir l'économie la plus dynamique du monde. Et pour alimenter une croissance de 7 % par an, le pays a besoin de matières premières. New Delhi lance depuis plusieurs années ses entreprises publiques en Afrique. Le groupe ONGC par exemple, exploite des puits de pétrole au Soudan et au Nigeria. Et pour le secrétaire indien des Affaires étrangères en charge de l'Afrique de l'Ouest, Navtej Sarna, il faut aller plus loin:
« Une part importante de nos importations de pétrole viennent de pays africains, en particulier le Nigeria. Je crois que cela représente 15% de nos besoins. Et il y a du potentiel. Plusieurs gisements d'hydrocarbures ont été découverts récemment, par exemple en Somalie. Le Mozambique a également d'énormes réserves de gaz. Et donc il faut investir dans ces gisements pour les développer. »

En contrepartie, l'Inde construit des infrastructures, forme des étudiants africains. Parmi les bénéficiaires, il y a la République démocratique du Congo, comme l'explique Maswaku Gatela, premier conseiller à l'ambassade de la RDC à Delhi.

« la coopération entre l'Inde et la RDC est une coopération assez dynamique, parce qu'ils sont déjà sur le terrain. Ils sont sur le barrage de Katende, ils sont sur le barage de Kakobola. Ce sont de grandes infrastructures qui demain peuvent hisser la République démocratique. Nous avons 4600 étudiants congolais qui sont ici. Nous avons besoin de la formation pour développer nos pays, mais malheureusement, on constate que les pays européens nous ferment un peu la porte. »

A terme, l'Inde espère accroître son influence en Afrique face à son rival chinois. Le sommet qui s'ouvre lundi se terminera jeudi.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !