1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

Le sommet Inde-Afrique reporté à cause d'Ebola

En raison de la propagation de l'épidémie mortelle d'Ebola en Afrique de l'Ouest, le gouvernement de l'Inde a décidé de repousser le 3ème sommet Inde-Afrique prévu à New Delhi.

L'Inde manifeste un intérêt croissant pour l'Afrique

L'Inde manifeste un intérêt croissant pour l'Afrique

La rencontre devait réunir des représentants de 50 pays africains en Inde en décembre. Mais selon le ministère indien des Affaires étrangères, la progression du virus qui a déjà tué plus de 2.600 personnes en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone rend impossible l'organisation logistique du sommet à cause des normes de sécurité sanitaire à respecter. Les aéroports indiens sont tous en état d'alerte pour filtrer les arrivées en provenance des pays d'Afrique de l'Ouest afin de prévenir l'apparition du virus dans ce pays de plus d'un milliard d'habitants. Des experts de santé publique estiment que l'Inde dont les services sanitaires sont déjà surchargés n'avait pas les moyens de mettre en place des mesures efficaces d'isolement des malades et de protection du personnel médical. Et pourtant, ce sommet était considéré comme l'un des évènements internationaux les plus importants que l'Inde n'avait jamais organisé depuis plusieurs années. Près d'un millier de délégués gouvernementaux dont des ministres, des responsables économiques, administratifs et surtout des hommes d'affaires étaient attendus dans la capitale New Delhi.

Rendez-vous en 2015

A l'occasion d'une conférence de presse au ministère en charge de l'organisation de ce sommet à caractère purement commercial, le gouvernement de l'Inde a finalement assuré qu'il étudiera - dans un avenir très proche -, avec l'Union africaine, les moyens de reprogrammer la rencontre dès l'année prochaine. Le premier sommet Inde-Afrique, s'est tenu en avril 2008, à New Delhi. A l'époque, quatorze chefs d'État et de gouvernement du continent africain avaient pris part à la rencontre.

Mobilisation internationale contre Ebola

L'épidémie d'Ebola a entraîné la Banque mondiale à mettre en garde contre une catastrophe économique dans les pays touchés. C'est dans ce contexte qu'en début de semaine, le président américain, Barack Obama, a annoncé le déploiement de troupes en Afrique de l'Ouest et appelé à une action globale concertée pour empêcher une progression "exponentielle" du virus. Un Boeing 747 en provenance des Etats-Unis, transportant de l'aide destinée aux pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie de fièvre Ebola, est arrivé en Sierra Leone. Il a été affrété entre autres par la fondation de l'ancien président américain Bill Clinton. Plus de 2 millions de gants, des blouses de protection, des masques, et plus de 9 millions de médicaments sont à bord de l'appareil. Pour sa part l'Allemagne va envoyer jusqu'à cent soldats à Dakar, au Sénégal, d'où deux avions de transport Transall de l'armée allemande achemineront de l'aide au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.




La rédaction vous recommande