1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le silence de l’Union africaine en RDC inquiète

Mais où est l’organisation panafricaine dans la résolution de la crise politique en République démocratique du Congo? Cette question est de nouveau posée après l’échec de la médiation des évêques du pays.

Écouter l'audio 02:05

"Les responsables de l’UA n’ont pas suffisamment de courage…" (André Muila)

C'est ce vendredi que le Conseil de sécurité de l'ONU est censé se prononcer sur le renouvellement du mandat de la Monusco, la plus grosse mission de maintien de la paix des Nations Unies. Selon un projet de résolution qui a fuité hier, le Conseil va voter à l'unanimité la réduction de 7% environ du nombre de militaires et de policiers de la force de maintien de la paix dans le pays. L'effectif passera de 19.815 à 18.316.

Si la Monusco est réduite, l'Union africaine pourrait avoir une carte à jouer. L'UA avait aussi fin 2016 essayé une médiation sans avoir de résultat. Une facilitation menée par l'ancien premier ministre togolais, Edem Kodjo. Mais depuis l’échec de la Cenco, l’organisation panafricaine est de nouveau interpellée.

Ecoutez la réaction d’André Muila, juriste et acteur de la société civile à Kinshasa (en cliquant sur l'image).

 

 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !