1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le scandale du trafic de jeunes Burundaises

Des centaines de jeunes filles burundaises ont embarqué de l'aéroport de Bujumbura vers Oman et l'Arabie Saoudite. Ces filles seraient utilisées à des fins domestiques ou sexuelles selon des associations burundaises.

Écouter l'audio 02:16

"Des Imbonerakure ou des membres du CNDD-FDD font pression sur les parents pour laisser partir les filles" (O. Nduwimana, CNARED)

Selon la FENADEB, la Fédération Nationale des Associations engagées dans le domaine de l'enfance au Burundi, entre le 10 et le 25 avril 2016, plus de 180 filles seraient parties en passant par l'aéroport International de Bujumbura. Et entre le 1er et le 10 mai dernier, au moins 150 auraient été envoyées à Oman et en Arabie Saoudite. Et le Mouvement Citoyen Pour l'Avenir du Burundi a adressé dimanche une lettre au Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme: le MCA parle de 2500 jeunes filles envoyées depuis 2015 vers des pays arabes.

Mission d'experts au Burundi

Ces dénonciations interviennent alors que la mission d'experts indépendants des Nations Unies sur le Burundi se rend dans le pays ce lundi et y reste jusqu'à jeudi. Une mission créée par le Conseil des droits de l'homme en décembre dernier. Leur tâche: faire le point sur la situation des droits de l'homme depuis leur première visite en mars. Ils doivent aussi poursuivre leurs discussions avec les acteurs de la crise.

Écoutez les explications d'Eric Topona en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !